Les échanges commerciaux entre l’Egypte et le Japon atteignent 1,26 milliards de dollars en 2018
#Actualite #AnalyseEconomique #Decideurs #Economie #Politique #EGYPTE
Rédaction Ecomnews Med
vendredi 15 mars 2019 Dernière mise à jour le Vendredi 15 Mars 2019 à 08:08

Les liens commerciaux entre l’Egypte et le Japon s’intensifient chaque année. Après une année 2017 déjà prospère, les échanges entre les deux pays ont augmenté de 30,5% en 2018 pour culminer à 1,26 milliards de dollars.

La rencontre lundi 11 mars entre le Président égyptien Al-Sissi et le président de l’organisation japonaise du commerce extérieur (JETRO), Hiroyuki Ishige, s’est faite sous les meilleures auspices. Avec une année 2018 record pour les échanges entre les deux pays (1,26 milliards de dollars), les partenariats entre le Japon et l’Egypte devraient logiquement se multiplier.

Alors que l’Egypte poursuit sa politique d’ouverture aux investissements étrangers, le Japon semble devenir l’un des partenaires de choix pour le pays. Selon Hiroyuki Ishige, l’investissement japonais en Egypte a connu une poussée de 74% en 2018.

Hydrocarbures contre automobiles

En termes d’import-export, l’Egypte exporte majoritairement des hydrocarbures, du prêt-à-porter et des produits alimentaires vers le Japon, tandis qu’elle importe de l’archipel de l’automobile, des composants électriques et de la machine-outil. 

Au-delà des débouchés commerciaux, c’est aussi la place stratégique qu’occupe l’Egypte entre le Moyen-Orient, l’Afrique et l’Europe qui intéresse le Japon, selon le porte parole de la présidence égyptienne, Bassam Rady.  

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *