Liban : Les Etats-Unis prêts à faciliter le retour des réfugiés syriens sur leurs terres
#Actualite #BuzzNews #Collectivites #Decideurs #Economie #Emploi #EnDirectDe #Entreprises #Institutions #Politique #LIBAN
Rédaction Ecomnews Med
jeudi 4 avril 2019 Dernière mise à jour le Jeudi 4 Avril 2019 à 13:09

Le secrétaire d’État américain Mike Pompeo a abordé le sujet des réfugiés syriens présents au Liban devant le Congrès américain le mercredi 27 mars 2019. Son intervention a été marquée par plusieurs points forts, notamment la volonté des Etats-Unis, en collaboration avec leurs partenaires arabes et occidentaux, de créer « les conditions adéquates sur le terrain en Syrie pour le retour des réfugiés chez eux ». Une initiative qui a été chaleureusement saluée par le chef de la diplomatie libanaise Gebran Bassil.

Mike Pompeo a fait une récente apparition devant le Congrès américain, quelques jours après sa visite au Liban. L’occasion pour lui de revenir sur la situation des réfugiés syriens dans le Pays du cèdre. Aujourd’hui, ils seraient environ un million et demi à trouver refuge dans un Liban en proie à des crises institutionnelles à répétition, mais aussi aux tensions sécuritaires dans une région embrasée.

Le secrétaire d’Etat américain a ajouté qu’il incombait au Département d’Etat de mener des discussions avec les partenaires arabes et occidents des Etats-Unis pour réunir toutes les conditions nécessaires à un retour sécurisé des réfugiés dans leur pays. « C’est ce que veulent les Libanais », a-t-il déclaré, avant d’affirmer qu’il s’agissait de « la meilleure solution pour ces individus ».

Bassil s’est félicité des propos de Pompeo

Le ministre libanais des Affaires étrangères, Gebran Bassil, a réagi avec enthousiasme aux propos du secrétaire d’État américain. Sa satisfaction était perceptible dans le message qu’il a posté sur son compte Twitter. Il s’est notamment félicité du « témoignage de M. Pompeo devant le Congrès au sujet des déplacés », une intervention « qui prouve que le dialogue franc et courageux et les positions patriotiques claires sont le chemin vers l’accomplissement de l’intérêt national », a-t-il ajouté.

Dans son tweet, G. Bassil s’est dit optimiste quant au retour de ces réfugiés dans « la sécurité » et « la dignité ».

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *