La Libye équilibre son budget mais les affrontements se poursuivent au Sud de Tripoli
#Actualite #AnalyseEconomique #Decideurs #Economie #Emploi #Institutions #Politique
Denys Bédarride
mercredi 17 avril 2019 Dernière mise à jour le Mercredi 17 Avril 2019 à 07:36

Le budget 2019 de la Libye sera équilibré et en hausse de +10% par rapport à 2018.

Le 20 mars dernier le Conseil présidentiel a annoncé être parvenu à l’établissement d’un budget à l’équilibre, d’un montant de 46,8 milliards LYD, en hausse de 10% par rapport à 2018. Les salaires représentent 54% du budget, les dépenses de gestion et d’équipement 17% et les projets de développement 15% du total.

Enfin, les subventions atteignent 6,54 milliards LYD, soit 14% des dépenses totales. La situation politique rend sa mise en application sujette à de probables modifications d’urgence.

Par contre, les affrontements se poursuivent dans le Sud de Tripoli ; les sites pétroliers sont pour le moment épargnés.

Les affrontements se concentrent à une quinzaine de kilomètres de la capitale, avec le recours à de l’armement lourd. Le reste des positions semble se stabiliser. La France s’associe à une déclaration de l’UE selon laquelle « l’attaque militaire de l’Armée nationale libyenne (ANL) sur Tripoli et l’escalade qui a suivi mettent en danger les civils, y compris les migrants et les réfugiés, et entrave le processus politique mené par les Nations unies ».

Le président de la National Oil Corporation (NOC), M. Sanallah, a systématiquement demandé à ce que les sites pétroliers ne soient pas visés par les combats. Il a d’ailleurs visité le site de Tripoli, proche des zones d’affrontement. Pour l’instant, il n’y a pas de perturbation, à la fois en termes de production et d’approvisionnement.

Source : Service Economique Régional Tunisie / Libye – Ambassade de France en Tunisie

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.