Eurovision en Israël : retour sur les faits marquants
#Actualite #BuzzNews #Collectivites #Decideurs #Economie #Emploi #EnDirectDe #Entreprises #Politique #ISRAEL
Rédaction Ecomnews Med
mardi 21 mai 2019 Dernière mise à jour le Mardi 21 Mai 2019 à 12:50

La finale de l’Eurovision 2019 a connu plusieurs faits marquants, le triomphe d’un candidat néerlandais, la prestation controversée de Madonna ou encore le groupe d’Electronicore islandais Hatari qui a brandi les drapeaux des fiertés LGBT+, de la fierté transgenre et de la Palestine .

(image d’illustration )

Malgré une très décevante 23e place (sur 26), Israël a été un des gagnants de l’édition 2019 de l’Eurovision. En effet, l’Etat hébreu a organisé cette compétition pour la 4e fois de son histoire, la première en vingt ans, avec une diffusion en SimulCast sur YouTube pour une audience de quelque 200 millions de personnes. Retour sur les faits marquants  avec Ecomnews Med.

Les Pays-Bas reprennent le trône européen

Pendant les premières années de l’Eurovision, les Pays-Bas se sont montrés très performants. En effet, la compétition a vu triompher des candidats hollandais en 1957, 1959, 1969 et 1975. Après la surperformance des premières années, Amsterdam n’est plus apparue sur la plus haute marche du podium en dépit d’un passage remarqué en 2014 de leurs représentants « The Common Linets », qui ont fini deuxième.

Le 18 mai 2019, et 44 ans après son dernier sacre, le pays a remporté le trophée grâce à Duncan Laurence et son titre « Arcade ». Âgé de 25 ans, le natif de Spijkenisse s’était fait connaitre en participant à l’édition néerlandaise de la célèbre émission « The Voice ». La chanson qui lui a permis de reconquérir le titre est une ballade Pop-Rock qu’il a lui-même écrite et qui relate une expérience tragique qu’il avait vécu étant plus jeune.

Madonna et sa prestation controversée

Accompagnée par plus de 100 personnes entre staff et choristes, Madonna a livré une prestation très critiquée lors de la finale de l’Eurovision. La célèbre chanteuse s’est contentée d’interpréter deux de ses titres, le culte « Like a prayer » et la nouvelle chanson « Future » qui apparaîtra sur son prochain album intitulé « Madame X ».

Dans la performance scénique qui a accompagné le nouveau titre, on pouvait clairement voir deux danseurs s’enlacer, portant respectivement les drapeaux d’Israël et de la Palestine… un geste qui a été jugé contraire à la nature apolitique de la compétition par les médias israéliens. L’artiste sexagénaire a également étonné les téléspectateurs par des « fausses notes » et une utilisation massive d’Autotune. Sur Twitter, certains ont même estimés que si elle avait été candidate, elle se serait classée à la 27e… sur 26 participants ! 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *