Maroc : L’audit énergétique deviendra obligatoire pour certaines entreprises marocaines
#Actualite #AideAuxEntreprises #BuzzNews #Collectivites #Decideurs #Economie #Emploi #EmploiFormation #EnDirectDe #Entreprises #VieDesEntreprises #MAROC
Rédaction Ecomnews Med
lundi 27 mai 2019 Dernière mise à jour le Lundi 27 Mai 2019 à 08:46

Un nouveau pas sera bientôt franchi pour la mise en œuvre de la stratégie nationale de l’efficacité énergétique à l’horizon 2030. Il s’agit en effet du nouvel audit énergétique qui deviendra obligatoire pour toutes les entreprises exerçant des activités à caractère industriel, touristique, sanitaire ou commercial et dépassant un seuil déterminé de consommation.

La fin de l’année fera la part belle à l’efficacité énergétique. C’est en tout cas ce qu’a indiqué le gouvernement marocain avec le décret instituant l’obligation de l’audit énergétique des établissements, des entreprises et même des personnes physiques dont la consommation d’énergie thermique ou électrique est jugée « élevée ».

Le seuil sera fixé à 1 500 tonnes équivalent pétrole (tep) par an pour l’industrie (qu’elles soient productrices d’énergie ou pas), et à 500 tep/an pour des secteurs qui ont tendance à augmenter leur consommation énergétique comme le tourisme, la santé, l’éducation, le commerce, le transport et la distribution d’énergie. Sont toutefois exemptés les établissements dont les activités bénéficient d’un système de gestion de l’énergie conforme aux normes nationales et à la loi sur l’efficacité énergétique.

Pour mener à bien le processus de ciblage des entreprises à forte consommation énergétique, l’Agence marocaine de l’efficacité énergétique (AMEE) constituera une base de données exhaustive et comparera les niveaux de consommation au seuil de tolérance. En cas de non-conformité, un audit sera « rapidement » entamé.

Réduire la dépendance énergétique du Royaume

Cette initiative et, plus globalement, la stratégie nationale de l’efficacité énergétique, vise une réduction graduelle de la consommation de l’ordre de 5% d’ici 2020 et de 20% à l’horizon 2030.

Pour atteindre ces objectifs ambitieux, l’Etat déploie de nombreux programmes, comme l’efficacité énergétique dans le bâtiment, le programme des mosquées vertes, la promotion du système de pompage photovoltaïque, etc. Rappelons que le Maroc importe 93% de ses besoins en hydrocarbures.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *