Lancement du groupe d’impulsion économique pour le partenariat France-Tunisie
#Actualite #AnalyseEconomique #Decideurs #Economie #Politique #TUNISIE
Denys Bédarride
vendredi 31 mai 2019 Dernière mise à jour le Vendredi 31 Mai 2019 à 08:22

Le Groupe d’impulsion économique pour le partenariat France-Tunisie le 20 mai 2019 a été lancé à l’occasion d’une conférence autour de l’Ambassadeur de France, Olivier Poivre d’Arvor.

L’Ambassadeur de France en Tunisie, Olivier Poivre d’Arvor a annoncé le lancement du groupe d’impulsion économique pour le partenariat France-Tunisie lors d’une conférence qui s’est tenue le 20 mai à l’Hôtel Mövenpick-Berges du Lac de Tunis.

Ce groupe, qui a vocation à se réunir trois fois par an, constitue un outil de réflexion et de mise en réseau informel. Il est composé d’acteurs du secteur privé (industriels, PME, groupes familiaux, start-ups) tunisiens et français, dont la diversité des parcours permettra de développer des actions spécifiques dans un certain nombre de secteurs prioritaires. Ceux-ci ont été définis au nombre de cinq : le tourisme, les transports, la santé, le numérique et l’énergie ; secteurs dans lesquels la France est pleinement engagée auprès de la Tunisie par le biais de financements, de dons, d’expertises et de formations.

L’Ambassadeur a souligné que cette initiative intervient dans un contexte économique difficile pour la Tunisie, alors que le pouvoir d’achat des Tunisiens se dégrade et que le chômage des jeunes et la dette publique atteignent des niveaux élevés. Il a aussi rappelé que la France reste le premier client de la Tunisie (30% de ses exportations). Ainsi, en 2018 la Tunisie a enregistré avec la France un excédent commercial favorable record de 1,2 Md EUR.

La France est aussi le premier pourvoyeur d’investissements directs à l’étranger (IDE) en Tunisie. Enoncé par le Président Macron en janvier 2018, l’objectif de doubler les investissements français en Tunisie à l’horizon 2022 a été encouragé par l’Ambassadeur qui a appelé à atteindre 1,4 Md EUR d’IDE en 2022 contre 705,7 M EUR d’IDE de 2017.

Outre les investissements privés, le concours financier de l’Agence française du développement (AFD) reste essentiel en Tunisie où il est prévu qu’elle engage des financements à hauteur de 250 M EUR par année à compter de 2019. Enfin, une ligne de crédit de 30 M EUR du Trésor français sera bientôt mise à disposition des PME/PMI tunisiennes.

Source : Service Economique Régional Tunisie / Libye – Ambassade de France en Tunisie

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *