Tunisie : La Chambre de commerce tuniso-coréenne a été créée pour diversifier ses échanges
#Actualite #AnalyseEconomique #Decideurs #Economie #Emploi #Institutions #Politique #TUNISIE
Denys Bédarride
jeudi 6 juin 2019 Dernière mise à jour le Jeudi 6 Juin 2019 à 08:59

La chambre de commerce tuniso-coréenne a été officiellement créée, le 29 mai 2019, à Tunis. La création de cette chambre s’inscrit dans une stratégie de diversification des échanges extérieurs pour la Tunisie sachant que 73,4% des exportations tunisiennes sont dirigées vers l’UE en 2018.

Pour officialiser la création de la Chambre de commerce tuniso-coréenne, le président de la nouvelle institution, Slim Sellami (du groupe One Tech Holding), a tenu une conférence en présence de l’Ambassadeur de la République de Corée en Tunisie, Cho Koo Rae, d’une délégation parlementaire coréenne conduite par le vice-président de l’Assemblée nationale, Lee Joo-Young, ainsi que les représentants d’entreprises tunisiennes et coréennes, dont des grands opérateurs sud-coréens actifs sur le marché tunisien comme Alpha Hyundai Motor, City Cars, (KIA), Samsung Electronics, LG Electronics, Yura Corporation et SOTUDIS (Groupe Zouari).

Parmi les différents objectifs visés par cette chambre de commerce se trouvent :

– la réduction du déficit commercial bilatéral,

– la contribution au développement économique du pays,

– le développement du tourisme,

– la mise en place de projets de coopération.

Dans ce cadre, le gouvernement coréen a donné son accord pour un prêt d’un montant de 60 M USD à un taux d’intérêt faible (0,15%), remboursable sur une période de 30 ans, afin de mettre en place un projet de coopération portant sur la mise en place d’un système d’informatisation des données cadastrales.

La création de cette chambre s’inscrit dans une stratégie de diversification des échanges extérieurs pour la Tunisie (73,4% des exportations tunisiennes étant dirigées vers l’UE en 2018), alors que les relations commerciales entre la Tunisie et la Corée du Sud sont marginales jusqu’ici : le volume d’échanges commerciaux s’élève 216 M USD en 2018 pour un déficit commercial bilatéral de la Tunisie vis-à-vis de la Corée du Sud s’élèvant à 94 M USD.

En ce qui concerne la présence financière coréenne en Tunisie, Slim Sellami a fait savoir qu’aucun investissement direct étranger (IDE) venant de Corée du Sud n’avait été enregistré ces deux dernières années.

Source : Service Economique Régional Tunisie / Libye – Ambassade de France en Tunisie

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *