L’Algérie détient le taux le plus élevé de rejets de visa Schengen au monde
#Actualite #AideAuxEntreprises #BuzzNews #Decideurs #Economie #Emploi #EnDirectDe #Entreprises #Politique #VieDesEntreprises #ALGERIE
Rédaction Ecomnews Med
jeudi 13 juin 2019 Dernière mise à jour le Jeudi 13 Juin 2019 à 13:39

L’Algérie est le pays qui connait le plus de refus de visas Schengen avec 45,5 % de demandes refusées en 2018, contre un taux global mondial de 9,6 %. Ecomnews Med fait le point.

Le contraste entre le Maroc et l’Algérie en termes de délivrance de visa Schengen est stupéfiant : loin devant le Maroc obtenant un faible taux de refus estimé à 18 %, celui de l’Algérie serait de 45,5 % en 2018.

Le visa Schengen est un document délivré par les autorités compétentes du pays membre de l’Espace Schengen présentes sur le territoire, permettant de bénéficier de la libre circulation dans celui-ci, durant une période limitée.

Un pays en forte demande de visa, mais qui n’en délivre pas

L’Algérie est par ailleurs classée 5ème pays du monde en nombre de demandes de visa Schengen. Les 713 000 demandes effectuées en 2018 sont seulement dépassées par la Turquie (pour un nombre de 879 240 demandes et un taux de refus de 8,5 %), l’Inde, la Chine et la Russie (3,7 millions de demandes et taux de refus de 1,6 %).

Malgré ce fort taux de refus, l’Algérie ne délivre pas pour autant un grand nombre de visas permettant de circuler sur son territoire. Elle possède l’un des plus bas taux de délivrance de visas à entrées multiples, acceptant seulement 29,7 % des demandes. Son taux est plus faible que celui du Maroc (41,4 %), de la Tunisie (40,6 %), de l’Irak (48,2 %) ou encore du Togo (37,6 %).

L’Algérie, championne des visas refusés

Selon les statistiques rendues publiques par la Commission européenne, seulement 388 366 demandes de visas Schengen ont été accordées sur les 713 255 déposées à travers 20 consulats européens en Algérie. Avec de pareilles statistiques, ce taux de refus estimé à 45,5 % place l’Algérie au même niveau que les taux de refus des demandes provenant d’Irak (47,8 %), de Guinée (46,8 %) ou encore de la RDC (46 %).

Les 324 291 visas refusés par les consulats des Etats Schengen en Algérie sont loin devant les 120 000 visas refusés au Maroc, les 105 000 visas refusés en Chine (seulement 3,7 % de refus et plus de 2,8 millions de demandes acceptées), les 101 000 visas refusés en Inde (9,3 % de refus et 1 million de visas accordés).

Par ailleurs, d’après les données relatées par les différents consulats Schengen en Algérie, les pays refusant le plus les demandes de visas provenant d’Algérie sont Malte (86,8 % de refus), la Hongrie (64,2 %), la Grèce (62,2 %) ainsi que la Finlande (67,9 % de rejets).

En ce qui concerne les pays aux plus faibles taux de refus de visas en provenance d’Algérie sont l’Espagne (environ 30 % de demandes rejetées), l’Italie, ayant rejeté 39,1 % des 23 464 demandes enregistrées par son consulat en Algérie, la Belgique avec 35,9 % comme taux de refus, et enfin l’Allemagne, avec seulement 22,6 % de demandes rejetées sur les 5301 reçues par son unique consulat à Alger.

Au total, 16 millions de demandes de visa Schengen ont été enregistrées à travers le monde en 2018, avec un taux de refus global de 9,6%, plaçant donc l’Algérie en très mauvaise position sur le classement mondial.

Lucille Piccirillo 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *