Maroc : 17 accords internationaux approuvés par le gouvernement
#Actualite #BuzzNews #Collectivites #Decideurs #Economie #Emploi #EnDirectDe #Entreprises #Institutions #Politique #VieDesEntreprises #MAROC
Rédaction Ecomnews Med
vendredi 14 juin 2019 Dernière mise à jour le Vendredi 14 Juin 2019 à 08:18

Un Conseil des Ministres a été tenu mardi 4 juin au Palais Royal de Rabat, sous la présidence du Roi Mohammed VI, durant lequel 17 accords internationaux ont été entérinés dans les domaines de la pêche, du commerce, de la diplomatie et du secteur juridique. Les détails avec Ecomnews Med.

C’est une bonne nouvelle pour les pêcheurs espagnols qui pourront bientôt investir leurs zones de pêche dans les eaux marocaines. Le Conseil des Ministres vient en effet d’approuver le très controversé accord de pêche durable scellé entre le Maroc et l’UE. Le vote européen a été en faveur de sa mise en œuvre ; il ne reste désormais qu’à attendre celui des chambres parlementaires marocaines avant la publication au Bulletin Officiel. Aucune date n’a été fixée, mais les pêcheurs espagnols voient enfin le bout du tunnel après l’arrêt de leur activité sur le littoral marocain en juillet 2018, date d’expiration de l’ancien l’accord de pêche.

Le Maroc et l’UE se sont également accordés sur la modification des Protocoles 1 et 4 de l’Accord Euro-Méditerranéen établissant une association entre les Communautés Européennes et leurs Etats membres d’une part, puis le Maroc d’autre part. Le Conseil a par la suite procédé à l’approbation de l’accord portant création de la Zone de Libre Echange Continentale Africaine (ZLECA).

 

Le Maroc renforce sa coopération avec le Libéria et le Rwanda

 

La réunion du Conseil de gouvernement a également été l’occasion d’adopter une loi portant approbation de l’accord entre le Maroc et le Libéria. Elle concerne l’encouragement et la protection des investissements bilatéraux, la mise en place des conditions idéales pour faciliter les IDE entre les deux pays et la création d’un climat d’affaires stimulant pour les entrepreneurs marocains et libériens.

L’entraide judiciaire en matière pénale entre le Maroc et le Rwanda était également à l’ordre du jour, à travers un accord signé le 19 mars et approuvé le 4 juin. La consolidation des bases juridiques entre les deux pays vise à rendre plus efficace la lutte contre la criminalité dans toutes ses formes.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *