Égypte : Des contrats de vente d’armes valant près de 900 millions $ conclus avec l’Allemagne
#Actualite #AnalyseEconomique #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #Politique #EGYPTE
Rédaction Ecomnews Med
jeudi 20 juin 2019 Dernière mise à jour le Jeudi 20 Juin 2019 à 07:22

900 millions de dollars : c’est la valeur des contrats de vente d’armes conclus entre l’Égypte et l’Allemagne au cours du premier semestre 2019, d’après un communiqué du Ministère allemand des affaires économiques.

Il y a déjà près de 56 contrats de vente de matériels de défense allemands conclus avec l’Égypte cette année, parmi lesquels 13 accords « d’exportation de défense ». C’est ce qu’a annoncé le Ministère allemand des Affaires économiques dans un communiqué datant du 16 juin.

Ce n’est pas la première fois que la nation égyptienne effectue des achats d’armements d’une telle importance à l’Occident. Entre 2015 et 2018, elle avait conclu des contrats similaires pour un total de 6.8 milliards $ avec la France.

La raison de ces achats massifs est la volonté du gouvernement égyptien de renforcer son secteur de la défense. A ce propos, le ministre égyptien de la Défense Mohamed Zaki avait déclaré à VOA Afrique : « L’armée  cherche à acquérir la force nécessaire pour défaire toute agression sur le sol égyptien, dans une coopération de confiance avec les pays qui aiment la sécurité et la paix ».

Grâce à l’acquisition d’armement, le pays a pu inaugurer en 2017 la plus grande base militaire d’Afrique à El-Hamam, non loin d’Alexandrie.

Des achats qui font polémique

Cependant, le contexte politique et social du pays et de la région reste complexe. La stratégie d’armement de l’Égypte est donc vivement critiquée non seulement par des ONG mais également par la population égyptienne.

En effet, certains imputent au gouvernement l’utilisation de ces armes contre le peuple égyptien. C’est ainsi qu’en 2018, Amnesty International a accusé le pays d’avoir utilisé des armes obtenues via de récents contrats pour réprimer par la violence, des manifestations entre 2012 et 2015.

Le dernier classement Global Fire Power classe l’Égypte comme première puissance militaire de l’Afrique et douzième au niveau mondial.

Reyane Sané

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *