La Métropole d'Aix-Marseille-Provence renforce son partenariat économique avec le Maroc
#Actualite #AnalyseEconomique #Collectivites #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #EnDirectDe #Institutions #MAROC
Rédaction Ecomnews Med
jeudi 20 juin 2019 Dernière mise à jour le Jeudi 20 Juin 2019 à 07:21

Du 7 au 10 avril dernier, une délégation de la Métropole Aix-Marseille-Provence (France), emmenée par sa présidente Martine Vassal, s’est rendue au Maroc afin de développer des liens économiques forts avec les villes de Tanger et Casablanca. Retour sur cette “mission Maroc” et les perspectives à venir.

 

C’est l’une des priorités de la Métropole Aix-Marseille-Provence, dans le sud de la France : mettre l’accent sur le développement économique et l’attractivité internationale pour attirer les entreprises et les investisseurs sur son territoire. Dans le cadre de sa stratégie internationale, la Métropole a ainsi identifié les pays du Maghreb comme l’une des destinations prioritaires.

« Notre volonté est de consolider le statut de carrefour que veut jouer la Métropole entre l’Europe et l’Afrique » a rappelé la présidente de la métropole Martine Vassal, lors du bilan de la “mission Maroc” donné au sein de la tour La Marseillaise, symbole de la dynamique de la métropole.

« Il faut savoir que le pays du Maroc constitue la principale zone d’implantation des entreprises du territoire et plusieurs grands groupes provençaux comme CMA CGM etDaher y sont très actifs. C’est pourquoi il est important d’étendre ces relations de coopération qui sont importantes pour nos deux pays ».

 »

Une coopération ciblée autour de trois grands axes

Durant leur déplacement, la délégation a négocié plusieurs accords de coopération autour d’un partenariat qui s’est construit sur trois grands axes. Le premier champ d’action concerne les activités logistico-portuaires entre le Grand Port Maritime de Marseille (GPMM) et le port marocain Tanger Med, avec comme perspective, « la volonté d’ouvrir de nouvelles lignes commerciales complémentaires entre le port de Tanger et Marseille, avec des solutions logistiques nouvelles, bas carbone » souligne Martine Vassal.

Le deuxième champ d’action concerne les activités technologiques et numériques où des partenariats ont été noués avec le Technopark de Casablanca et avec l’APEBI, la fédération des technologies de l’information de télécommunication et de l’offshoring.

« Nous avons rencontré de nombreuses entreprises, souligne la présidente. A ce sujet, la société marocaine Adria Business & Technology a choisi de s’implanter à Aix-en-Provence avec, à la clé, une quarantaine d’emplois à pourvoir. »

Le troisième axe touche au domaine de la formation et de l’enseignement où des accords de coopération ont été signés entre les Chambres de Commerce de Tanger, Tétouan et la Chambre de Commerce et d’Industrie Marseille Provence. À l’issue de cette mission, la Métropole envisage d’accueillir à son tour une délégation économique marocaine à Marseille.

Nicolas François

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *