Liban : le pays développe sa coopération avec la Région Sud en France
#Actualite #Collectivites #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #Politique #LIBAN
Rédaction Ecomnews Med
vendredi 21 juin 2019 Dernière mise à jour le Vendredi 21 Juin 2019 à 13:59

Le président de la Région Sud (France) Renaud Muselier a signé différents accords de coopération entre des institutions libanaises et sa région.

 

En visite officielle au Liban le 13 juin, Renaud Muselier, président de la Région Sud (France), a effectué une tournée auprès de plusieurs responsables et établissements libanais. Il s’est ainsi entretenu avec le président de la République, Michel Aoun, le chef du Parlement, Nabih Berry, le Premier ministre, Saad Hariri, et la ministre de l’Intérieur, Raya el-Hassan. 

La tournée chargée de Renaud Muselier

Accompagné de l’ambassadeur de France Bruno Foucher, R. Muselier a débuté sa visite au Liban par un entretien avec le président Michel Aoun au palais présidentiel de Baabda. Il a également pu échanger avec le Président du Parlement Nabih Berry à Ain el-Tiné, ainsi qu’avec le Premier ministre Saad Hariri au Grand Sérail.

R.Muselier et B. Foucher ont aussi pu présenter un programme de formation de la police nationale ainsi qu’un projet de création d’un centre de formation des municipalités lors de leur rencontre avec la ministre de l’Intérieur, Raya el-Hassan.

Le président de la métropole a par ailleurs tenu une conférence de presse à la Résidence des Pins, à l’issue de laquelle une lettre d’intention entre l’Institut français du Liban et la Région Sud a été signée, en vue de renforcer les liens culturels entre ces deux entités.

En fin de journée, il a également signé un partenariat entre Marseille Innovation et l’incubateur Berytech et ANIMA Investment Network concernant le domaine de l’innovation et de l’investissement.

Le lendemain, R. Muselier s’est rendu à Jezzine et à Tyr pour une signature d’accords de coopération avec les régions du Liban-Sud.

Rapprocher les deux régions

A l’instar de Martine Vassal, présidente de la métropole d’Aix Marseille Provence, qui s’était rendue au Maroc au mois d’avril afin de développer les activités logistico-portuaires (entre le Grand Port Maritime de Marseille et le port marocain Tanger), technologiques et numériques et dans le domaine de la formation avec le pays, Renaud Muselier souhaite à son tour renforcer les liens économiques et sociaux de la métropole avec le Liban.

La visite de Renaud Muselier s’inscrit donc dans le cadre de la solidarité méditerranéenne entre sa région et le Liban. Ce dernier s’est expliqué sur sa volonté à coopérer avec le pays dans tous les domaines :

« Lorsqu’on a un nom comme Provence-Alpes-Côte d’Azur en Méditerranée, on détient une responsabilité tout à fait particulière. Le rayonnement de la France et de notre région en Méditerranée est incontestable, et nous voulons avec l’ensemble de ma délégation perpétuer, voire renforcer cette dimension. L’idée que nous portons est simple : dans un bassin de vie millénaire aussi complexe, la diplomatie passe aussi par les territoires. Elle passe par des décideurs plus proches du terrain et des peuples ».

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *