Clusters au Maghreb : Un tremplin pour l’intégration économique méditerranéenne
#Actualite #AideAuxEntreprises #AnalyseEconomique #AvisDExperts #BuzzNews #EchangesMediterraneens #Economie #Emploi #Entreprises #Institutions #ALGERIE #MAROC #TUNISIE
Rédaction Ecomnews Med
mardi 9 juillet 2019 Dernière mise à jour le Mardi 9 Juillet 2019 à 07:22

« Clusters au Maghreb : Entre mondialisation et territorialisation » est la deuxième étude sur le mouvement de clusterisation au Maghreb, commandée par l’Institut de Prospective Économique du Monde Méditerranéen (IPEMED). Elle met en lumière l’apport des clusters à l’économie maghrébine ainsi que leurs interactions avec les acteurs européens.

Que sont les clusters et quels sont leurs bénéfices pour les pays du Maghreb ? C’est à ces questions que veut répondre le nouveau rapport de l’IPEMED, réalisé par Paulette Pommier.

Autrefois, les clusters correspondaient au regroupement spontané d’entreprises industrielles pour partager des avantages en lien avec leur proximité et leurs relations économiques. De nos jours, un cluster désigne plutôt « un mode d’organisation collaboratif entre entreprises indépendantes et institutions de la connaissance (…) [qui] répond à trois grandes caractéristiques qui sont : une spécialisation autour d’un cœur de métier, une dimension territoriale et des coopérations entre industriels mais aussi avec les institutions de soutien à l’innovation et à la formation », note l’étude.

Aujourd’hui, les Etats du Maghreb s’appuient chacun sur des clusters spécifiques selon ce qu’ils recherchent pour leurs entreprises. Ainsi, l’étude présente une grille d’analyse des clusters par pays. Ceux-ci peuvent être spontanés ou reconnus, ou encore classés selon leur niveau de maturité, leur ancrage territorial ou leur caractère créatif ou culturel. Un exemple, le Maroc cherche à promouvoir l’innovation et pour cela, le pays s’est donc tourné vers « des clusters innovants à fort potentiel technologique ».

Quant à la Tunisie, elle voit dans les clusters un véritable atout pour sa stratégie industrielle et sa croissance. Ils lui permettent en effet de gagner en valeur ajoutée et de rester innovante, explique encore le rapport.

Un soutien de l’État qui passe par la mise en place de politiques publiques

Les clusters sont un véritable enjeu pour les pays du Maghreb car ils permettent de mettre en relation les grandes entreprises avec les TPE et les PME. Ces dernières peuvent alors s’en inspirer pour se développer et anticiper leurs besoins futurs. Les entrepreneurs se méfient de l’isolement et voient les regroupements comme une chance ; ils sont en effet fortement soutenus et accompagnés par les autorités publiques quand il s’agit de clusters.

Ainsi, l’étude nous apprend que « le Maroc a adopté un système de contrat entre la puissance publique et les clusters (labellisés) afin de permettre aux instances de gouvernance de ces clusters de disposer de temps et de compétences pour appuyer individuellement les entreprises, notamment les petites et les startups, et de préparer des projets d’innovation collaboratifs. Il en résulte un suivi régulier de la part de la puissance publique et une évolution de la politique qui s’adapte au vu des évaluations réalisées ».

La Tunisie n’a, quant à elle, pas encore mis en place de dispositif d’appui public « malgré l’impatiente attente des responsables de clusters à l’égard d’une aide financière dédiée à leur animation et à l’élaboration de projets collaboratifs, et la volonté des services en charge des clusters du Ministère de l’Industrie d’y répondre ». Le pays ne peut compter sur aucun financeur public pour l’instant.

« Ces politiques publiques d’appui aidant, un réseau de plus en plus dense de clusters des deux rives de la Méditerranée s’installe. Grâce aux formidables moyens des plateformes d’échange, les acteurs se découvrent et se parlent », conclut l’étude. C’est donc grâce au soutien de l’État que clusters maghrébins et acteurs européens peuvent interagir et construire des relations.

Reyane Sané

Pour en savoir plus, retrouvez l’intégralité de l’étude ici : http://www.ipemed.coop/fr/publications-r17/etudes-analyses-c108/clusters-au-maghreb-entre-mondialisation-et-territorialisation-a3553.html

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *