La Tunisie a levé 700 millions d’€ sur les marchés internationaux 
#Actualite #AnalyseEconomique #Decideurs #Economie #TUNISIE
Denys Bédarride
vendredi 19 juillet 2019 Dernière mise à jour le Vendredi 19 Juillet 2019 à 14:27

Au terme d’une mission à New-York d’une délégation tunisienne conduite par le Ministre des Finances, Ridha Chalghoum, et le Gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie (BCT), El Abassi, visant à aller à la rencontre des investisseurs et des gestionnaires de fonds, la Tunisie est parvenue à lever, mercredi 10 juillet 2019, près de 700 millions d’ € d’un emprunt obligataire sur les marchés internationaux. 

Cette émission est considérée comme une réussite, le montant étant plus élevé, la maturité plus longue et le taux d’intérêt plus faible que lors de la sortie précédente en octobre 2018 (en lien avec l’assouplissement actuel des conditions de financement sur le marché financier international). Ainsi, le montant del’Eurobond est supérieur de 200 M EUR à celui d’octobre 2018, sa maturité est de 7 ans (contre 5 ans en octobre 2018) et son taux d’intérêt est de 6,375% (contre 6,75% la fois précédente). 

En outre, la levée de fonds a rencontré un franc succès : le nombre d’offres s’élevait à 182 (contre 120 en octobre 2018) et les investisseurs ont offert à la Tunisie la possibilité d’emprunter jusqu’à 2 200 millions d’€, soit plus de trois fois le montant de l’émission. 

Pour rappel, après avoir approuvé la demande du gouvernement de sortir sur les marchés internationaux le 22 mai 2019, la Commission des finances de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) lui avait adressé trois recommandations : 

– la valeur totale de l’emprunt ne devait pas dépasser 800 millions d’$, avec possibilité de l’émettre en plusieurs fois, 

– le remboursement du montant de l’emprunt devra s’effectuer en plusieurs tranches, 

– la durée de la période de remboursement doit être supérieure à cinq ans. 

Cet emprunt obligataire était devenu impératif pour la Tunisie afin de faire face aux besoins de financement du budget de 2019, qui s’élèvent à près de 10,1 milliards TND sur l’année. Il aurait aussi pour objectif de restaurer le niveau des réserves en devises de la BCT. 

Source : Service Economique Régional Tunisie / Libye – Ambassade de France en Tunisie

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *