Forte augmentation des investissements étrangers en Tunisie en 2019
#Actualite #AnalyseEconomique #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #TUNISIE
Denys Bédarride
lundi 5 août 2019 Dernière mise à jour le Lundi 5 Août 2019 à 08:13

Les flux d’IDE entrants bruts totaux à destination de la Tunisie ont augmenté de +16,6% (+39,2% hors énergie) sur le premier semestre de l’année 2019 en glissement annuel, du fait principalement de la hausse des IDE en provenance d’Autriche (2ème pourvoyeur sur la période), dans une moindre mesure de la France (1er fournisseur) et d’Allemagne (3ème).

Selon la FIPA, les flux d’investissements directs à l’étranger (IDE) entrants bruts vers la Tunisie sur le premier semestre (S1) de 2019 ont progressé de +16,6% en g.a. à 1 251,0 M TND. Par secteur, ils étaient répartis comme suit : 53,1% étaient orientés vers le secteur industriel, 39,2% vers le secteur énergétique, 7,2% vers le secteur des services et 0,5% vers le secteur agricole.

La hausse des IDE vers la Tunisie au S1 2019 en g.a. s’explique en intégralité par l’augmentation des IDE vers le secteur industriel tunisien (+64,9% en g.a. à 664,7 M TND fin juin 2019), en particulier vers les secteurs de la chimie et du caoutchouc (+3053% à 133,1 M TND) et les secteurs de l’électrique et de l’électronique (+63% à 280,6 M TND).

A contrario, les secteurs de l’énergie et des services ont contribué négativement à cette croissance avec respectivement une baisse de -6,9% en g.a. (à 490 M TND) et -34,7% en g.a (à 90 M TND). En conséquence, les flux d’IDE entrants hors énergie au S1 2019 en g.a. ont fortement progressé (+39,2% en g.a.).

Sur le plan bilatéral, cette hausse est en grande partie imputable aux investissements en provenance d’Autriche. En un an, la part des flux d’IDE autrichiens dans le total des flux d’IDE (hors énergie) en Tunisie est passée de 4,3% sur le 1er semestre de 2018 à 17,8% sur le 1er semestre de 2019 (soit 135,4 M TND), ce qui fait de l’Autriche le 2ème pourvoyeur d’IDE vers la Tunisie.

Dans une moindre mesure, la France et l’Allemagne, respectivement 1er et 3ème fournisseurs d’IDE en Tunisie sur la période, ont aussi fortement contribué à la croissance des IDE hors énergie en Tunisie. Sur la période, les IDE français vers la Tunisie atteignaient 265,7 M TND (soit 34,9% du total, en hausse de +23,8% en g.a.) et les IDE allemands vers la Tunisie s’élevaient à 104,8 M TND (soit 13,8% du total, en hausse de +102,9%).

Ces flux d’IDE (hors énergie) au S1 2019 ont permis de créer 6 298 emplois (dont 1 935 grâce aux IDE en provenance d’Allemagne et 1 799 grâce aux IDE en provenance de France). A noter toutefois que seuls 17% des flux d’IDE hors énergie vers la Tunisie sont des créations d’IDE (9,5% dans le cas des IDE français hors énergie), le reste étant des extensions d’IDE.

De plus, les flux d’IDE (hors énergie) sont fortement concentrés au niveau régional : 37% des IDE au S1 2019 sont dirigés vers le Grand Tunis (285,8 M TND). Enfin, il est important de noter que la hausse des IDE entrants bruts vers la Tunisie est liée en grande partie à la dépréciation du dinar.

La hausse s’avère en effet beaucoup plus faible en euros (+2,9% en g.a.) qu’en dinars. Par ailleurs, les flux d’investissements de portefeuille sur les six premiers mois de 2019 ont diminué de -34,1% en g.a. et demeurent ainsi résiduels (à 45,6 M TND fin juin 2019).

Source : Service Economique Régional Tunisie / Libye – Ambassade de France en Tunisie

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *