Tunisie : trois conventions signés avec la France pour le transport urbain
#Actualite #AnalyseEconomique #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #TUNISIE
Denys Bédarride
dimanche 11 août 2019 Dernière mise à jour le Dimanche 11 Août 2019 à 10:32

Trois conventions de partenariat franco-tunisien dans les transports urbains ont été signées pour un montant total de 1,5M d’€ en subventions

L’Agence Française de Développement (AFD), les acteurs du transport urbain en Tunisie (Ministère du Transport, SNCFT et TRANSTU) et leurs homologues français (RATP et CODATU) ont signé trois conventions de financement FEXTE (fonds d’expertise technique et de transfert d’expérience – mis en œuvre par l’AFD) le 22 juillet 2019 en présence du Ministre du Transport, Hichem Ben Ahmed, et de l’Ambassadeur de France, Olivier Poivre D’Arvor.

Ces fonds en subventions d’un montant total de 1,5M EUR permettront de : poursuivre le partenariat existant avec la CODATU sur la mobilité urbaine (mise en place de la politique nationale de mobilité urbaine, intégration tarifaire et interopérabilité billettique pour le grand Tunis et Sfax, et formation du personnel du Ministère du transport), réaliser des études stratégiques sur les transports intelligents et les transports non réguliers de personnes, appuyer la SNCFT pour la mise en exploitation du RFR et renforcer les capacités de la TRANSTU pour l’exploitation de ses réseaux de bus et tramways.

Cette cérémonie s’inscrivait dans le cadre d’une visite de haut niveau d’une délégation du ministère français des transports conduite par Jacques Le Guillou (Coordinateur pour la partie française de l’accord franco-tunisien dans le secteur des transports), venu co-présider, aux côtés du Secrétaire général du Ministère du Transport, Sassi Hammami, le comité annuel de suivi de l’accord général de coopération sur les transports signé en 2009 entre la France et la Tunisie.

Source : Service Economique Régional Tunisie / Libye – Ambassade de France en Tunisie

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *