Israël, un pays à la pointe de la technologie
#Actualite #AnalyseEconomique #BuzzNews #Decideurs #Economie #Emploi #EmploiFormation #EnDirectDe #Entreprises #Institutions #Politique #VieDesEntreprises #ISRAEL
Rédaction Ecomnews Med
mardi 13 août 2019 Dernière mise à jour le Mardi 13 Août 2019 à 09:27

L’univers des start-up représente 8% des emplois et environ 10% du PIB israélien… une performance de haut vol qui reste toutefois logique dans un pays est depuis longtemps une « Start-up Nation ». En 2018, le pays présentait le ratio de 1 start-up pour 1450 habitants, un record. Très courtisées par les investisseurs étrangers, les jeunes pousses israéliennes affichent un capital innovation de belle facture. Focus !

Aujourd’hui, Israël est l’un des poids lourds mondiaux dans le domaine de l’innovation et des nouvelles technologies. Tel Aviv, l’une des plus importantes villes du pays, se trouve au centre de la fameuse « Silicon Wadi » ou la « Silicon Valley Israélienne » qui, depuis plus de quinze ans, abrite une forte concentration de start-up symbolisant la transformation du pays en un atelier d’expérimentation à ciel ouvert.

La zone, immense par sa taille (étalée sur quasiment tout le territoire israélien), accueille des départements délocalisés de Recherche & Développement de mastodontes comme Intel, IBM, Google, Facebook, HP, Philips, Oracle, Microsoft ou encore Cisco Systems. Plus globalement, ce sont plus de 6 000 start-up qui inondent aujourd’hui l’Etat hébreu, et chaque année, les innovations y fleurissent par centaines. 

80 incubateurs pour soutenir les porteurs de projet

Pourquoi une telle attractivité auprès des entrepreneurs ? Le soutien du gouvernement y est pour beaucoup. Dans les années 1990, le pays a tout fait pour améliorer le climat des affaires pour créer un véritable écosystème national basé sur la création d’entreprise et l’innovation.

Le lien étroit qui a été progressivement tissé entre les universités et le monde de l’entreprise a également commencé à porter ses fruits dans la décennie 2000. D’un autre côté, Israël a simplifié au maximum le processus de création d’entreprise, s’éloignant des contretemps bureaucratiques et des lenteurs administratives tout en mettant en place des structures d’accompagnement. Ainsi, plus de 80 incubateurs soutiennent la création d’entreprise en Israël. Une politique efficace qui permet à un pays où l’Intelligence artificielle est en plein essor de devancer de nombreux pays européens.

A ce jour, plus de 400 centres de Recherche et Développement ont été crées dans le pays par les multinationales étrangères. Cet afflux des IDE s’est également traduit par l’acquisition de nombreuses jeunes pousses locales par des géants comme Apple, Facebook, IBM, ou encore les français Orange, L’Oréal et Sodexo.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *