Egypte : la TICAD ouvre la voie au renforcement des liens économiques avec le Japon
#Actualite #Decideurs #Economie #Emploi #Politique #EGYPTE
Rédaction Ecomnews Med
jeudi 29 août 2019 Dernière mise à jour le Jeudi 29 Août 2019 à 09:59

La Conférence internationale de Tokyo (TICAD 7), a débuté mercredi 28 août à Yokohama au Japon et doit se dérouler jusqu’au 30 août prochain. La participation de l’Egypte à la conférence devrait renforcer les relations économiques avec le Japon, déjà dynamiques.

Elle est la plus grande rencontre de coopération au développement réunissant l’Afrique, le Japon et les institutions internationales. Le Japon accueille du 28 au 30 août prochain, la septième Conférence internationale de Tokyo sur le développement africain (TICAD 7), dans la ville de Yokohama.

Organisée par l’ONU, la Banque mondiale et l’Union africaine, la conférence se déroule cette année sous la présidence conjointe du Japon et de l’Égypte, présidant actuellement l’Union africaine, et devrait ainsi permettre au Caire de renforcer ses liens économiques déjà étroits avec Tokyo. 

Le président Abdel Fattah al-Sissi a donc fait le déplacement, tout comme ses homologues sud-africain Cyril Ramaphosa et sénégalais Macky Sall. Des personnalités du monde des affaires et de la société civile de tout le continent sont également présents.

Objectif : “Faire progresser le développement de l’Afrique à travers les hommes, la technologie et l’innovation”, selon le slogan affiché. Au total, 40 pays africains, dont l’Égypte, la Tunisie, le Maroc, la Côte d’Ivoire, l’Éthiopie et le Ghana, participent au forum. Cette 7e édition est consacrée à l’accélération de la transformation économique, l’amélioration de l’environnement des affaires et des investissements et la construction de sociétés durables…

L’Egypte, un important partenaire commercial du Japon

Le Japon est un partenaire commercial important de l’Égypte, avec des échanges bilatéraux atteignant 1,2 milliard de dollars en 2018, tandis que les investissements japonais sur le marché intérieur s’élevaient à 700 millions de dollars selon Amr Nassar, ministre égyptien du Commerce et de l’Industrie.

“La participation de l’Egypte à la TICAD 7 avec une délégation de haut niveau ouvre la voie à une nouvelle phase dans les relations des deux pays dans tous les secteurs de la coopération, et il est important d’activer le travail commun pour développer l’Afrique”, a déclaré Amr Nassar, au média Ahramonline.

Selon le responsable, ce forum représente un tournant important dans l’histoire des relations bilatérales entre l’Égypte et le Japon.

Léa Christol

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *