La Libye veut résoudre ses problèmes d’électricité et augmenter sa capacité de production
#Actualite #Decideurs #Economie #Institutions
Denys Bédarride
jeudi 12 septembre 2019 Dernière mise à jour le Jeudi 12 Septembre 2019 à 07:45

Le président du conseil présidentiel Fayez el-Sarraj a approuvé le plan supplémentaire de 2 100 mégawatts proposé par la Société générale d’électricité de Libye (GECOL).

Fayez el-Sarraj a approuvé le plan d’opération de la Société générale d’électricité de Libye (GECOL), qui vise à ajouter 1 300 mégawatts d’ici la fin de 2019 et 800 mégawatts d’ici juin 2020.

Fayez el-Sarraj a approuvé une stratégie prévoyant des plans à court, moyen et long termes pour résoudre les problèmes d’électricité et accroître la capacité de production d’électricité. Une réunion interministérielle a aussi étudié des projets de développement qui restent suspendus, alors que les responsables de GECOL avaient promis d’améliorer considérablement les services électriques avec l’arrivée de l’hiver, en août dernier.

Le secteur de l’électricité et les services aux libyens connaissent une forte carence du fait des pénuries massives et constantes consécutives à une demande d’électricité très forte et aux exactions des milices.

Source : Service Economique Régional Tunisie / Libye – Ambassade de France en Tunisie

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *