Moyen-Orient/Afrique du Nord : Tour d'horizon sur l'actualité économique à ne pas manquer 15
#Actualite #AnalyseEconomique #Decideurs #Economie #Emploi #Institutions #Politique
Denys Bédarride
mardi 17 septembre 2019 Dernière mise à jour le Mardi 17 Septembre 2019 à 14:49

Nous avons sélectionné pour vous l’actualité économique à retenir en région MENA cette semaine avec l’appui du Service économique régional (Levant, Iran et Irak) de l’Ambassade de France au Liban ainsi que celui de Dubaï.

Zoom sur le Liban

Le trafic « passagers » de l’aéroport international de #Beyrouth a augmenté de 3,6% entre les huit premiers mois de l’année 2018 et les huit premiers mois de l’année 2019.

D’ après l’enquête conduite sur une base mensuelle par Ernst & Young, le coefficient d’occupation des hôtels (4 et 5 « étoiles») à Beyrouth est passé de 61% au cours des sept premiers mois de 2018 à 70,2% au cours des sept premiers mois de 2019.

D’après les Autorités portuaires, le montant des recettes dégagées par le Port de Beyrouth a diminué de 14% entre les sept premiers mois de 2018 et les sept premiers mois de 2019. Quant au nombre de conteneurs, il a diminué de 10,1% dans le même temps.

Zoom sur l’Egypte 

Calculée en glissement annuel, l’inflation s’établissait à 7,5% à la fin du mois d’août 2019 contre 14,2% en août 2018. C’est son niveau le plus bas depuis janvier 2013.

D’après la Banque Centrale, le montant des Bons du Trésor détenus par les non-résidents est passé de 269,1 Mds d’EGP soit 21,2% de l’encours des Bons du Trésor à la fin de juillet 2018 à 274,4 Mds d’EGP soit 19,3% de l’encours des Bons du Trésor à la fin de juillet 2019

Zoom sur Israel 

Le montant des avoirs extérieurs de la Banque d’Israël est passé de 116 Mds$ (soit 32,1% du PIB) à la fin du mois d’août 2018 à 119,8 Mds$ (soit 32,5% du PIB) à la fin du mois d’août 2019.

Calculée en données brutes, l’augmentation du salaire moyen s’est établie à 2,9% entre le mois de juin 2018 et le mois de juin 2019. Calculée en données corrigées des variations saisonnières, elle s’est établie à 3,1% dans le même temps.

D’après les chiffres publiés par le Ministère des Finances, le déficit budgétaire est passé de 14 483 Mds de NIS (soit 1,1% du PIB) au cours des huit premiers mois de2018 à 28 313 Mds de NIS (soit 2% du PIB) au cours des huit premiers mois de l’année 2019. 

Fitch a maintenu à l’identique la note souveraine d’Israël (A+). Elle reste assortie d’une perspective « stable».

Jordanie : Le trafic « passagers » de l’Aéroport International Queen Alia a augmenté de 4,3% entre les sept premiers mois de l’année 2018 et les sept premiers mois de l’année 2019.

Palestine : D’après les chiffres publiés par le Palestinian Central Bureau of Statistics (PCBS), l’indice des prix à la consommation a augmenté de 1,87% entre les huit premiers mois de l’année 2018 et les huit premiers mois de l’année 2019.

 

Zoom sur l’Irak 

D’après les chiffres publiés par Irak Body Count, le nombre des victimes de la violence aurait été ramené de 2 458 au cours des huit premiers mois de 2018 à 1 391 au cours des huit premiers mois de 2019, soit une baisse voisine de 43%.

Zoom sur l’Iran 

D’après l’OPEP, la production mensuelle de pétrole brut a atteint 2,26 M de b/j en août 2019 (contre 3,61 M de b/j en août 2018).

Les importations turques de pétrole brut iranien ont atteint 84 600 b/j au 1er semestre de 2019 contre 172 500 b/j au 1er semestre de 2018. Quant aux importations chinoises de pétrole brut iranien, elles ont atteint 217 000 b/j en juillet 2019 contre 700 000 en juillet 2018

Les importations turques de gaz iranien se sont montées à 3,75 Mds de m3 au premier semestre de 2019 (contre 3,96 Mds de m3 au premier semestre de 2018). L’Iran est le deuxième fournisseur de gaz de la Turquie (16,1% des importations totales) après la Russie avec 34,3% .

D’après le Centre des statistiques d’Iran, le coefficient de Gini est passé de 0,3981 en 2017/2018 à 0,4093 en 2018/2019.

D’après le Centre des Statistique d’Iran, l’indice des prix à la production a progressé de 69,5% entre le premier trimestre de l’année 2018/2019 et le premier trimestre de l’année 2019/2020.

L’Administration des douanes a annoncé l’arrêt de la publication des statistiques détaillées d’import-export. Seul le total des importations et des exportations ainsi que le total des échanges avec les trois premiers fournisseurs et clients de l’Iran seront communiqués. 

Zoom sur le Koweit :

Le montant des avoirs extérieurs (hors avoirs en or) de la Banque Centrale est passé de 34 Mds$ à la fin du mois de juillet 2018 à 35,6 Mds$ à la fin du mois de juillet 2019.

Calculé avant transfert au Fonds de Réserve des Générations Futures, l’excédent budgétaire s’établissait à 2,2 Mds$ au cours des quatre premiers mois de 2019/2020. Calculé après transfert au Fonds de Réserve des Générations Futures, il s’établissait à 147 M$.

Dans le cadre de la privatisation de Boursa Kuwait, Capital Markets Authority va céder le 1er octobre ses participations dans la bourse du Koweït (50 % du capital) aux citoyens koweïtiens.

D’après le Middle East Business Intelligence (MEED) la valeur des contrats attribués devrait s’établir à 16,4 Mds$ en 2019, contre 5,6 Mds$ en 2018.

 

Zoom sur l’Arabie Saoudite – Bahrein 

Le Roi Salmane a limogé le Ministre de l’Energie, Khalid al-Falih. C’est l’un de ses fils, le Prince Abdelaziz bin Salmane, qui lui succède. C’est la première fois qu’un membre de la famile royale prend la tête de ce Ministère.

Le nouveau Ministre de l’Énergie, le Prince Abdulaziz bin Salman, a annoncé que l’Arabie Saoudite voudrait développer un cycle complet de programme nucléaire avec la production et l’enrichissement d’uranium. Il est prévu un appel d’offres en 2020 pour 2 réacteurs nucléaires.

Les ministres des Finances d’ArabieSaoudite, Emirats Arabes Unis, Koweït et du Bahreïn ont salué les performances budgétaires de Bahreïn suite à la mise en place du programme budgétaire lancé en octobre 2018. Le déficit budgétaire a diminué de 37,8% au 1er semestre !

Selon Reuters la société Aluminum Bahrain a mandaté trois banques locales : National Bank of Bahrain, Bank ABC et Gulf International Bank, pour un emprunt bancaire de 1,5 md$ afin de refinancer des prêts obtenus en 2016 suite à l’extension de sa ligne de raffinage n°6

Le montant des avoirs bruts en devises de la Banque Centrale est passé de 1,321 Md$ (soit 18 jours d’importations de biens et services) à la fin de juillet 2018 à 2,93 Mds$ (soit 40 jours d’importations de biens et services) à la fin de juillet 2019. 

 

Tourisme : C’est à Abu Dhabi (76,6%), Dubaï (74%) et le Caire (74%) que le coefficient d’occupation des hôtels 4 et 5 « étoiles » a été le plus élevé au cours des 7 premiers mois de 2019. C’est à Mascate (58,5%), #Koweït (57,1%) et Manama (52,2%) qu’il a été le plus faible.

Emirats Arabes Unis : Calculée en glissement annuel, l’inflation était négative (-2,22%) à la fin du mois de juillet.

Qatar : Le Purchasing Managers’Index a été ramené de 51,8 au cours des huit premiers mois de l’année 2018 à 48,1 au cours des huit premiers mois de l’année 2019.

Zoom sur Oman 

Salam Air (compagnie « low cost » qui opère à partir de Mascate) a annoncé l’ouverture d’une ligne Mascate-Abu Dhabi (4 fréquences hebdomadaires) à partir du 10 septembre.

D’après les statistiques officielles (NCSI), le nombre de travailleurs expatriés s’est établi à 1,69 million en juillet 2019, en baisse de 3,6 % en glissement annuel.

Calculée en glissement annuel, l’inflation a atteint 0,44% au mois d’août 2019.

 

 

 

Source : Le Service Economique Régional de Beyrouth et le Service Economique Régional d’Abu Dhabi avec le concours des Services Economiques de la région (Amman, Bagdad, Doha, Dubaï, Erbil, Jérusalem, Koweït, Le Caire, Manama, Mascate, Riyad, Djeddah, Téhéran et Tel Aviv).

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *