Moyen-Orient/Afrique du Nord : Ce qu'il ne fallait pas rater de l'actualité économique 27
#Actualite #AnalyseEconomique #Collectivites #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #Entreprises #VieDesEntreprises #EGYPTE #ISRAEL #LIBAN
Denys Bédarride
mardi 24 septembre 2019 Dernière mise à jour le Mardi 24 Septembre 2019 à 08:19

Nous avons sélectionné pour vous l’actualité économique à retenir en région MENA cette semaine avec l’appui du Service économique régional (Levant, Iran et Irak) de l’Ambassade de France au Liban ainsi que celui de Dubaï.

 

Hydrocarbures : Le prix moyen de l’OPEC Basket a été ramené de 72,3$ au mois d’août 2018 à 59,6$ au mois d’août 2019, soit une diminution de 17,6%. 

Le résultat de Qatar Airways, compagnie aérienne qui opère depuis Doha est passé d’une perte de 69 M$ soit 0,6% du CA au cours de 2017/2018 à une perte de 639 M$ soit 4,8 % du CA au cours de 2018/2019. Le nombre de passagers transportés est passé de 29,2 M à 29,5 M. 

Qatar : Calculée en glissement annuel, l’inflation était négative (-0,04%) à la fin du mois d’août 2019.

Transport maritime : Le résultat net de CMA CGM est passé d’une perte de 69M$ au premier semestre de l’année 2018 à une perte de 153,7 M$ au premier semestre de l’année 2019.

Oman : Le ratio prêts/dépôts des banques est passé de 109,1% à 110,8% entre le mois de juin 2018 et le mois de juin 2019. 

Syrie : Le nombre des réfugiés syriens enregistré par le HCR est passé de 5 609 671 à la fin d’août 2018 à 5 636 842 à la fin août 2019. La Turquie (3 657 694), le Liban (924 161) et la #Jordanie (657 445) et l’Irak (228 573) restent les pays d’accueil les plus importants.

 

Zoom sur l’Egypte : 

Egypte : Capital Intelligence a maintenu à l’identique la note souveraine de l’Egypte (B+/B). Elle est assortie d’une perspective « stable ».

 

Zoom sur le Liban : 

Le montant de la dette publique est passé de 82,9 Mds$ (soit 147,1% du PIB) à la fin de juillet 2018 à 86 Mds$ (soit 146,8% du PIB) à la fin de juillet 2019. La dette domestique a atteint 53,6 Mds$ à la fin de juillet 2019. La dette extérieure s’est établit à 32,4 Mds$.

 

D’après l’Association des Importateurs de Voitures au Liban, le nombre de nouvelles voitures immatriculées a atteint 18 165 au cours des huit premiers mois de l’année 2019, soit une diminution voisine de 23% par rapport au huit premiers mois de l’année précédente.

 

Le montant des dépenses de personnel est passé de 2,64 Mds$ au cours des cinq premiers mois de l’année 2018 à 2,77 Mds$ au cours des cinq premiers mois de l’année 2019, soit une augmentation de 4,9%.

 

Capital Intelligence a maintenu à l’identique la notation (Long and Short-Term Currency Ratings) de BLOM Bank (B), Bank Audi (B) et Crédit Libanais (B). La perspective est « stable » dans tous les cas.

 

Fitch a ramené la note (Issuer Default Rating et Viability Ratings) de Bank Audi (B- à CCC) et Byblos Bank (B- à CCC). 

 

Zoom sur Israel : 

Israel : Le nombre de nouveaux immigrants est passé de 15 965 sur les sept premiers mois de 2018 à 20 506 sur la même période en 2019, soit une augmentation de 21%.

 

Israel : D’après le Bureau central des statistiques, le solde de la balance des paiements (en données corrigées) s’est établit à 7 Mds$ au premier semestre 2019 contre 3,6 Mds$ au premier semestre de l’année 2018.

 

Israel : D’après le Bureau central des statistiques, le PIB a augmenté de 3,6% (en données corrigées) au premier semestre de l’année 2019. Pour mémoire, la croissance du PIB s’établissait à 3,5% au premier semestre de l’année 2018.

 

Zoom sur la Jordanie :

Jordanie : Calculée en glissement annuel, l’inflation s’établissait à 0,4% à la fin du mois d’août 2019 et l’indice de la production industrielle a diminué de 0,7% entre les sept premiers mois de l’année 2018 et les sept premiers mois de l’année 2019.

 

Zoom sur les Emirats Arabes Unis : 

D’après l’agence d’études immobilières REIDIN, le prix moyen de l’immobilier résidentiel à Dubaï a diminué de 8,6% à la vente et de 9,2% à la location entre juillet 2018 et juillet 2019. Il a diminué de 8,9 % à la vente et de 6,9% à la location à Abu Dhabi.

 

Emaar Properties, principal promoteur immobilier aux Emirats Arabes Unis, est en passe d’émettre une émission obligataire islamique (« sukuk ») d’une maturité de 10 ans pour un montant qui devrait atteindre 500 M$.

 

 

Zoom sur l’Arabie Saoudite – Bahrein : 

D’après le Prince Abdulazziz bin Salman, Ministre de l’Energie saoudien, la production de pétrole du Royaume, qui a été ramenée de 9,8 M b/j à 5,7 M b/j suite aux attaques sur deux sites pétroliers d’Aramco devrait retrouver son niveau normal d’ici fin septembre

 

D’après la dernière publication du FMI, la croissance du pays hors hydrocarbures devrait s’établir à 2,9% en 2019.

 

Suite à une baisse de l’approvisionnement en matières premières d’Aramco aux sociétés pétrochimiques saoudiennes pouvant atteindre 40% pour certaines sociétés suite à l’attaque, Al Rajhi Capital estime que la production pétrochimique baissera de 5% au 3ème trim

 

L’Arabie Saoudite a ordonné la fermeture de l’oléoduc à destination de Bahreïn permettant, en temps normal, le transfert de 220 000 à 230 000 b/j de pétrole brut. 

Yemen : D’après les Nations Unies, l’ #ArabieSaoudite serait en passe d’apporter une aide humanitaire d’un montant de 500 M$. Quant aux Emirats Arabes Unis, ils ont récemment réalisés un versement de 200 M$ afin de venir en aide à la population yéménite.

 

Bahrein : D’après Reuters, le Royaume préparerait une émission obligataire sur les marchés internationaux de capitaux. Une tranche islamique de 7 ans et une tranche conventionnelle de 12 ans seraient envisagés. 

 

Zoom sur le Koweit : 

Le montant des transactions immobilières s’est établit à 2,27 Mds de KWD (soit 7,47 Mds$) au cours des huit premiers mois de l’année 2019 contre 2,30 Mds de KWD (soit 7,57 Mds$) au cours des huit premiers mois de l’année 2018.

 

Le bénéfice dégagé par 155 sociétés cotées sur Bursa Kuwait est passé de 1,07 Mds de KWD (soit 3,5 Mds$) au premier trimestre de l’année 2018 à 1,1 Mds de KWD (soit 3,6 Mds$) au premier trimestre de l’année 2019.

 

Dans le cadre de la fusion entre Kuwait Finance House (KFH) et Ahli United Bank (AUB), AUB a accepté la proposition de KFH d’acquérir ses parts pour 8,8 Mds$. La nouvelle entité, intégralement islamique, deviendra la 1ère banque du Koweït en termes d’actifs pour 100 Mds$

 

 

Zoom sur l’Irak – l’Iran : 

Irak : D’après l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), le nombre de déplacés (« internally displaced persons ») a été ramené de 1 920 456 à la fin d’août 2018 à 1 552 914 à la fin d’août 2019, soit une diminution voisine de 19%. 

 

Irak : D’après l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), le nombre de « returnees », est passé de 4 028 694 à 4 350 150 entre août 2018 et août 2019 soit une augmentation voisine de 8%.

 

Iran : D’après l’Agence Internationale de l’Energie (AIE), la production de pétrole brut s’est établit à 2,19 M b/j au mois d’août 2019 (contre 3,58 M b/j au mois d’août 2018). C’est son niveau le plus bas depuis 30 ans. 

 

Iran : D’après l’Agence Internationale de l’Energie (AIE), les exportations de pétrole brut ont atteint 200 000 b/j au mois d’août 2019 contre 2,1 M b/j au mois d’août 2018. C’est leur niveau le plus bas, historiquement parlant.

 

Iran : D’après les données collationnées par EA Gibson, le stockage du pétrole brut en mer s’établirait à 66,1 M de barils à la fin du mois d’août, en augmentation de 7,9 M de barils par rapport à la fin du mois de juillet.

 

Iran : La National Iranian Oil Company (NIOC) a organisé 3 nouvelles sessions de vente de pétrole brut entre le 21 août et le 2 septembre. 2 millions de barils de brut «lourd» étaient proposés sur le marché IRENEX à un prix unitaire moyen de 51$. Aucun client ne s’est manifesté

 

Iran : Le montant total de la dette du secteur public envers le système bancaire (Banque Centrale, banques et établissements de crédit non bancaires) est passé de 2 766,1 trillions d’IRR à la fin du premier trimestre 2018 (15% du PIB) à 3 476,6 trillions IRR en 2019 (14% du PIB)

 

Iran : Mickael Bock, ancien ambassadeur d’Allemagne en Colombie, en Suède et en Egypte, a été nommé président d’INSTEX (Instrument in Support of Trade Exchanges), mécanisme destiné à faciliter les échanges commerciaux avec l’Iran. Il succède à son compatriote Bernd Erbel. 

 

 

Source : Le Service Economique Régional de Beyrouth et le Service Economique Régional d’Abu Dhabi avec le concours des Services Economiques de la région (Amman, Bagdad, Doha, Dubaï, Erbil, Jérusalem, Koweït, Le Caire, Manama, Mascate, Riyad, Djeddah, Téhéran et Tel Aviv).

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *