Tunisie : Comment améliorer les conditions de l’investissement domestique et extérieur ? Trois millions de $ mobilisés
#Actualite #AnalyseEconomique #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #Entreprises #Politique #TUNISIE
Denys Bédarride
lundi 30 septembre 2019 Dernière mise à jour le Lundi 30 Septembre 2019 à 07:36

Le partenariat « compact with Africa Reforms@Tunisia » a été lancé jeudi 19 septembre 2019 à Tunis. Son objectif principal est d’améliorer les conditions de l’investissement domestique et extérieur des 11 pays d’Afrique concernés dont la Tunisie.

Dans le cadre de l’initiative « Compact with Africa » (CwA), le groupe de la Banque Mondiale (BM), l’ambassade d’Allemagne à Tunis, la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ), la coopération Financière Allemande (KfW) et la chambre Tuniso-Allemande de l’industrie et du Commerce (AHK Tunisie), ont organisé un évènement pour lancer le partenariat intitulé «compact with Africa Reforms@Tunisia ».

Au terme de la cérémonie, Olfa Chamari, chargée de mission au cabinet du ministre des finances et responsable de cette initiative, a officialisé le fait qu’un fonds fiduciaire représentant une valeur initiale de plus de 3 millions USD était mis à la disposition de la Tunisie.

Ce fonds est géré par la Banque Mondiale. Pour rappel, l’initiative CwA a été lancée en juin 2017 durant la présidence allemande du G20. Son objectif principal est d’améliorer les conditions de l’investissement domestique et extérieur des 11 pays d’Afrique concernés (dont la Tunisie).

Pour cela, une matrice des politiques à mettre en œuvre a été définie en Tunisie, avec trois domaines d’intervention :

– le cadre macro-économique (coordonné par le FMI),

– le cadre d’investissement (coordonné par la BM),

– le cadre de financement (coordonné par la Banque Africaine de Développement).

La Tunisie est jusqu’ici pleinement engagée dans l’initiative CwA. Elle a notamment mis en place une task force multi- ministérielle pilotée par le ministère des finances, en lien avec le ministère du développement, de l’investissement et de la coopération internationale (MDICI).

Source : Service Economique Régional Tunisie / Libye – Ambassade de France en Tunisie

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *