La Tunisie veut devenir le deuxième exportateur mondial d’huile d’olive
#Actualite #AnalyseEconomique #Decideurs #Economie #TUNISIE
Eric Emmanuel Galland
mercredi 2 octobre 2019 Dernière mise à jour le Mercredi 2 Octobre 2019 à 07:46

Avec 1,7 million d’hectares dédiés à la culture de l’olive, la Tunisie fait déjà partie des principaux pays exportateurs d’huile d’olive, une filière importante pour le pays du jasmin, qui représente près de la moitié de la valeur des exportations agricoles nationales.

Chokri Bayoudt, le directeur général de l’Office national de l’huile (ONH), a indiqué que 140 000 tonnes d’huile d’olive ont été exportées durant la saison 2018-2019, encore en cours, pour une valeur de 1,15 milliard de dinars (environ 400 millions de dollars).

Ce dernier précise que, d’ici la fin du mois de novembre 2019, l’objectif d’exportation de 160 000 tonnes devrait être atteint, générant ainsi 1,4 milliard de dinars de recettes (environ 488 millions de dollars).

Ces chiffres sont donc en nette baisse, puisque la saison précédente avait permis à la Tunisie d’exporter 215 millions de tonnes, pour 2,14 milliards de dinars (environ 730 millions de dollars).

Ces données économiques sont variables d’une année sur l’autre. En effet, comme toute production agricole, elles dépendent des conditions climatiques, mais aussi de la consommation locale importante, les Tunisiens étant de gros consommateurs.

Au terme de la saison 2017/2018, sur les 325 000 tonnes d’huile d’olive qui ont été extraites, 110 000 tonnes ont été consommées sur place.

Le président directeur général de l’ONH, Chokri Bayoudh se montre cependant ambitieux pour la saison 2019/2020. Ce dernier estime que la Tunisie serait en mesure d’exporter environ 250 000 tonnes d’huile d’olive, un volume qui devrait permettre de générer autour de 2 milliards de dinars (environ 698 millions de dollars) et de positionner le pays du jasmin sur la deuxième marche des pays exportateurs d’huile d’olive derrière l’Espagne, qui affiche une production annuelle moyenne de 350 000 tonnes.

(Source : agence Ecofin / septembre 2019)

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *