Libye : Le projet d’exploration pétrolière prévu en 2020 par BP et ENI a été ajourné en raison des problèmes de sécurité
#Actualite #AnalyseEconomique #EchangesMediterraneens #Economie #Entreprises #VieDesEntreprises
Denys Bédarride
mercredi 30 octobre 2019 Dernière mise à jour le Mercredi 30 Octobre 2019 à 09:43

British Pétroleum (BP) et Eni reportent leur projet d’exploration pétrolière en Libye suite à la détérioration de la situation sécuritaire.

Le projet d’exploration pétrolière prévu en 2020 par BP et ENI a été ajourné sans précision de délai, en raison de la détérioration de la situation en matière de sécurité. Le projet qui a été annoncé en octobre 2018, concernait trois blocs d’exploration géants; deux dans le bassin occidental de Ghadamès et le troisième dans le golfe de Syrte.

Cette démarche s’inscrivait dans les efforts de la National Oil Corporation (NOC) pour ramener des sociétés énergétiques internationales en Libye après que nombre d’entre elles eurent quitté le pays à la suite de la guerre de 2014 à Tripoli.

Par ailleurs, le président de la NOC, M. Mustafa Sanalla, a appelé à un programme de transformation économique parallèlement au processus politique visant à résoudre la longue concurrence sur la richesse pétrolière de la Libye.

S’exprimant devant le Conseil de l’Atlantique, il a présenté une série de réponses couvrant la transparence fiscale, la réforme des subventions, la restructuration de la Petroleum Facilities Guard et le lancement d’un fonds pour les communautés pétrolières. Il a mis en garde contre les risques liés au pétrole qui éclipsait les autres secteurs de l’économie.

Source : Service Economique Régional Tunisie / Libye – Ambassade de France en Tunisie

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *