Maroc : La récolte d’olive devrait être bien moins bonne que prévue en 2019
#Actualite #Economie #MAROC
Denys Bédarride
vendredi 8 novembre 2019 Dernière mise à jour le Vendredi 8 Novembre 2019 à 08:40

Au Maroc, les acteurs de la filière olive s’attendent à une récolte moins bonne au terme de la compagne 2019, rapporte le site Medias24. Cela s’expliquerait notamment par l’absence de précipitations sur le premier trimestre 2019 et par l’alternance biennale.

En effet, selon Interprolive, l’interprofession de l’olive, la récolte de cette saison devrait reculer comparativement au record enregistré un an plus tôt (1,91 million de tonnes) tout en s’inscrivant cependant dans la moyenne de ces dernières années. D’après le groupement qui n’avance pas de chiffres, ces prévisions s’expliquent notamment par l’absence de précipitations sur le premier trimestre 2019 et par l’alternance biennale.

Ce phénomène qui touche également de nombreux arbres fruitiers comme le caféier par exemple, voit se succéder une campagne avec une forte récolte et une année avec une plus petite production. Cette tendance est encore plus prononcée chez la variété picholine marocaine qui constitue plus de 90 % des superficies oléicoles.

Pour rappel, la campagne de cueillette des olives devrait débuter d’ici le 15 novembre prochain. L’olivier représente 65 % du verger arboricole du Maroc. Le gouvernement prévoit dans le cadre de son plan « Maroc vert », une production à 2,5 millions de tonnes en 2020. 

Source Agence Ecofin novembre 2019

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.