Liban : Debout malgré tout !
#Actualite #CultureSport #Economie #LIBAN
Denys Bédarride
mercredi 13 novembre 2019 Dernière mise à jour le Mercredi 13 Novembre 2019 à 16:06

Comment raconter cette volonté et soif de vivre du peuple libanais ? Comment raconter ce Liban si souvent envahi, menacé, déplacé et confronté aujourd’hui à l’afflux de millions de réfugiés en provenance de Syrie, ce voisin qui a mit tant de fois Beyrouth à sa botte ? C’est tout l’objet du livre que vient de publier Stéphanie Baz-Hatem : Liban, malgré tout qui permet de décoder ce pays.

 
Le Liban est une passion, une raison d’être énonce l’auteur franco-libanaise qui réside désormais à Paris : « il faut percer l’âme des peuples, parce que pour les connaitre, il faut d’abord les comprendre « précise-t-elle.
 
Une raison d’être que son territoire, accolé à celui d’israël, dissimule souvent mal tant s’entremêlent sur cette terre des destins opposés, jetés les uns contre les autres lors de la guerre civile qui poussa vers l’exile, une fois encore, des centaines de milliers de Libanais. 
 
Sa géographie, magnifique combinaisons de plaines, de montagnes et de forêts de cèdres, est un écrin, pour le coeur d’une nation que tout pourrait diviser, mais qui toujours a su ressusciter.
 
Ce livre écrit par Stéphanie Baz-Hatem n’est un guide, précise-t-elle mais un décodeur. Il dit les souffrances, les divisions religieuses, l’héroïsme de certains et les douleurs des autres. Car le Liban est un pays vivant et qui se bat. Comprendre son peuple exige de se laisser conquérir par son instinct formidable de survie. 
 
C’est donc un vrai récit suivi d’entretiens avec Carla Eddé, Walid Joumblatt, Zied Majed et Joumana Haddad. 
 
Edité aux éditions Nevicata au prix de 9€ 
 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *