Moyen-Orient/Afrique du Nord : Ce qu'il ne fallait pas rater de l'actualité économique 33
#Actualite #AnalyseEconomique #Decideurs #Economie #Entreprises #Institutions
Denys Bédarride
mercredi 13 novembre 2019 Dernière mise à jour le Mercredi 13 Novembre 2019 à 15:13

Nous avons préparé pour vous un condensé de l’actualité économique de la région MENA cette semaine avec l’appui du Service économique régional (Levant, Iran et Irak) de l’Ambassade de France au Liban ainsi que celui de Dubaï.

 

Zoom sur l’Egypte, la Jordanie et la Palestine

– Egypte : Le Purchasing Managers’ Index s’est établi à 49,2 au mois d’octobre 2019 contre 49,5 au mois de septembre 2019. Calculé en moyenne, il a été ramené de 49,6 au cours des dix premiers mois de l’année 2018 à 49,3 au cours des dix premiers mois de l’année 2019.
 
– Egypte : Le montant net des avoirs extérieurs détenus par la Banque Centrale est passé de 44,50 Mds$ à la fin du mois d’octobre 2018 à 45,24 Mds$ à la fin du mois d’octobre 2019.
 
– Egypte : La Banque Centrale a programmé ce 11 novembre l’émission de Bons du Trésor à un an libellés en euros, pour un montant de 695 M€. La dernière opération de ce type effectuée en août s’était conclue à un taux d’intérêt de 1,49%.
 
– Egypte : D’après le Ministère de la Planification, le nouveau fonds souverain devrait voir son capital autorisé être fixé à 1000 Mds d’EGP soit 62 Mds$, contre 200 Mds d’EGP actuellement.
 
– Egypte : D’après la revue trimestrielle de la société immobilière JLL, le taux d’occupation des hôtels du #Caire a enregistré au troisième trimestre 2019 sa meilleure performance depuis 11 ans (73%). 
 
– Jordanie : Le déficit de la balance commerciale a été ramené de 5,9 Mds de JOD soit 8,3 Mds$ au cours des huit premiers mois de 2018 à 5,17 Mds de JOD soit 7,28 Mds$ au cours des huit premiers mois de 2019.
 
– Jordanie : Les recettes fiscales et de l’impôt sur le revenu sont passés de 3,45 Mds de JOD (4,86 Mds$) au cours des dix premiers mois de l’année 2018 à 3,57 Mds de JOD (5,03 Mds$) au cours des dix premiers mois de l’année 2019.
 
– Jordanie : Le montant de la dette extérieure est passé de 11,73 Mds de JOD soit 39,1% du PIB à la fin du mois d’août 2018 à 12,47 Mds de JOD soit 39,8% du PIB prévisionnel de l’année 2019 à la fin du mois d’août 2019.
 
– Jordanie : La dette publique est passée de 28,36 Mds de JOD soit 94,6% du PIB à la fin du mois d’août 2018 à 29,62 Mds de JOD soit 94,6% du PIB prévisionnel de l’année 2019 à la fin du mois d’août 2019.
 
–  Jordanie : Calculé après prise en compte des dons, le déficit budgétaire est passé de 782,3 M de JOD (soit 2,6% du PIB) à la fin août 2018 à 891,5 M de JOD (soit 2,8% du PIB prévisionnel de 2019) à la fin août 2019. Avant prise en compte des dons, il est de 1,04 Md de JOD.
 
– Palestine : D’après les chiffres publiés par le Palestinian Central Bureau of Statistics (PCBS), Le taux de chômage de la population active s’est élevé à 24,6% au troisième trimestre 2019 (13,3% en Cisjordanie, 45,1% à Gaza).
 
– Palestine : D’après le PCBS, l’indice de la production industrielle a augmenté de 3,7% entre les neuf premier mois de l’année 2018 et les neuf premiers mois de l’année 2019.
 
– Palestine : D’après le PCBS, l’indice des prix à la production a diminué à 0,76% entre les neuf premiers mois de l’année 2018 et les neuf premiers mois de l’année 2019.

 


L’actualité économique en Israël et au Liban

– Israël : D’après le Bureau Central des Statistiques, le nombre des touristes est passé de 3,4 M au cours des dix premiers mois de l’année 2018 à 3,7 M au cours des dix premiers mois de l’année 2019, soit une augmentation voisine de 10%. #Tourisme
 
– Israël : D’après le Bureau Central des Statistiques, le salaire moyen mensuel (en prix courants) des employés israéliens à la fin du mois d’août s’établissait à 10 808 de NIS, soit une hausse de 2,5% par rapport à la même période en 2018.
 
– Israël : Calculé en données corrigées, le taux de chômage s’est établit à 3,7% à la fin du mois de septembre 2019, contre 4,1% à la fin du mois de septembre 2018.
 
– Israël : Le déficit de la balance commerciale est passé de 10,46 Mds$ au cours des neuf premiers mois de l’année 2018 à 12,74 Mds$ au cours des neuf premiers mois de l’année 2019.
 
– Israël : Le montant des avoirs extérieurs de la Banque d’Israël est passé de 113,9 Mds$ soit 31,8% du PIB à la fin du mois d’octobre 2018 à 121,4 Mds$ soit 33,9% du PIB à la fin du mois d’octobre 2019.
 
– Israël : Calculée en données brutes, la croissance de l’indice mesurant la production manufacturière s’est établie à 2,6% entre les huit premiers mois de 2018 et les huit premiers mois de 2019. Calculée en données corrigées des variations saisonnières, elle s’est établie à 3%.
 
– Liban : Le CDS à 5 ans du Liban a atteint un nouveau pic pour s’établir à 1513 pb le 1er Novembre 2019 contre 1334 pb le 25 octobre. A titre de comparaison, il s’établissait à 743 pb le 1er novembre 2018. C’est de très loin le CDS à 5 ans le plus élevé de la région devant l’Irak
 
– Liban : Le 5 novembre, Moody’s a dégradé la note souveraine du Liban de Caa1 à Caa2 en plaçant le pays sous surveillance « avec implication négative », ce qui augure la possibilité d’une nouvelle dégradation de la note du pays dans les trois mois.
 
– Liban : Le 5 novembre, Capital Intelligence a également dégradé la note souveraine du Liban de B à B-, en l’assortissant d’une perspective négative.
 
– Liban : D’ après le bilan intérimaire que la Banque du Liban publie tous les quinze jours, le montant de ses avoirs bruts en devises a été ramené de 38,135 Mds$ le 15 octobre à 37,932 Mds$ à la fin octobre, soit une diminution de 203 M$ en deux semaines.
 
– Liban : D’après les Autorités portuaires, le montant des recettes dégagées par le Port de Beyrouth ont atteint 152,8 M$ au cours des neuf premiers mois de 2019 en baisse de 12,3% sur un an. Quant au nombre de conteneurs, il a diminué de 9,8% dans le même temps.
 
– Liban : Le Purchasing Managers’ Index est passé de 46,3 au cours des dix premiers mois de l’année 2018 à 47,0 au cours des dix premiers mois de l’année 2019.
 

Dernières nouvelles économiques en Irak et en Iran

– Irak : D’après les chiffres publiés par Iraq Body Count, le nombre des victimes civiles de la violence aurait été ramené de 3 004 au cours des dix premiers mois de l’année 2018 à 1 903 au cours des dix premiers mois de l’année 2019, soit une baisse voisine de 37%.
 
– Irak : Les exportations de pétrole brut sont passées de 3,487 M de b/j au cours des dix premiers mois de 2018 à 3,536 M de b/j au cours des dix premiers mois de 2019. Leur montant a été ramené de 71,382 Mds$ à 65,859 Mds$. Le prix moyen du baril exporté s’est établi à 61,31$.
 
– Irak : L’examen du projet de Loi de Finances 2020 par le Parlement, prévu en octobre, devrait avoir lieu le 15 novembre. La crise sociale, que traverse actuellement l’Irak, a contraint le Gouvernement à ce report. 17 mesures sociales ont déjà été annoncées.
 
– Iran : L’Office of Foreign Assets Control a ajouté neuf nouvelles personnes à la liste des Specially Designated Nationals (SDN) dont le Chef du bureau de la guidance, le fils aîné et le conseiller pour les affaires internationales du Guide Suprême.
 
– Iran : L’Office of Foreign Assets Control a ajouté 9 nouvelles personnes à la liste des Specially Designated Nationals. L’Etat-major des forces armées de la République islamique est visé par ces nouvelles désignations. Le secteur de la construction a été placé sous sanctions.
 
– Iran : La Compagnie nationale pour la distribution des produits pétroliers a organisé 12 nouvelles sessions de vente d’essence via l’IRENEX. 324 000 tonnes ont été proposées à un prix de 470,85$ la tonne. 4 lots pour un total de 100 000 tonnes ont été vendus au prix de 500$ la t
 
– Iran : Pour la 4ème semaine consécutive, la Compagnie nationale du Pétrole (NIOC) n’a pas organisé de session de vente de pétrole brut. D’après la loi de budget 2019/2020, la NIOC doit mettre en vente via l’IRENEX un minimum de 4 Mb de pétrole brut chaque mois.
 
– Iran : Le montant total des crédits alloués aux secteurs économiques (agriculture, mines, industrie, commerce et construction) par les banques serait passé de 71,2 Mds$ à la fin du premier semestre de 2018/2019 à 90,1 Mds$ à la fin du premier semestre de 2019/2020, soit + 26,5%.
 
– Iran : Signe des temps, @MahanAirlines ne sera plus autorisé à desservir les aéroports italiens à compter du 15 décembre. La compagnie assure actuellement deux rotations hebdomadaires vers Rome et deux autres vers Milan.
 
– Iran : Signe des temps, @MahanAirlines dessert désormais la ville de Shenzhen en #Chine à raison de deux rotations par semaine, ce qui porte le nombre de ses vols hebdomadaires vers la Chine à 17.
 
– Iran : D’après le Ministère de l’Industrie, la production locale de véhicules automobiles aurait été ramenée de 493 000 unités sur les cinq premiers mois de 2018/2019 à 291 000 unités sur les cinq premiers mois de 2019/2020, soit une baisse dans des proportions voisines de 41%.
 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *