Algérie : Les services de contrôle aux frontières durcissent le ton et augmentent les refoulements de marchandises
#Actualite #Decideurs #Economie #Politique #ALGERIE
Denys Bédarride
jeudi 14 novembre 2019 Dernière mise à jour le Jeudi 14 Novembre 2019 à 10:32

Pas moins de 3 grosses cargaisons de marchandises provenant des Etats-Unis, Espagne et d’Inde ont été refoulées en un mois par la Direction régionale du Commerce d’Oran. Explications

Dans ce seul mois d’octobre et début novembre, la Direction régionale du Commerce d’Oran a refusé 28 tonnes de viandes bovines désossées en provenance d’Inde et ce pour une valeur de 11 millions de DA pour absence de mention obligatoire en langue nationale. 

178 tonnes de petit pois sont repartis en Espagne d’où ils venaient en raison d’une absence d’étiquetage en langue nationale et ce pour une valeur de 118 millions de DA. 
 
Et récemment, 160 tonnes de Pop Corn américain ont été refusés au port d’Oran pour cette fois, non respect de la sécurité alimentaire, présentant un danger pour la santé humaine. La valeur est de 20 millions de DA. 
 
Il est donc clair que les services des douanes algériennes veulent aussi faire passer un message comme quoi les règles administratives et de sécurité alimentaire doivent être respectées. 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *