L’Algérie va désormais plafonner ses importations de blé
#Actualite #AideAuxEntreprises #AvisDExperts #BuzzNews #Collectivites #Decideurs #Economie #Emploi #EnDirectDe #Entreprises #Politique #VieDesEntreprises #ALGERIE
Rédaction Ecomnews Med
jeudi 28 novembre 2019 Dernière mise à jour le Jeudi 28 Novembre 2019 à 09:25

Le gouvernement algérien a annoncé un plafonnement des importations annuelles de blé tendre à 4 millions de tonnes contre 6,2 millions de tonnes habituellement, rapporte Reuters.

Cette mesure qui prend effet immédiatement vise à limiter les achats internationaux de céréales et ainsi conserver les devises étrangères. Elle intervient en outre dans un contexte où l’exécutif s’intéresse de plus en plus aux cas de mauvaise gestion dans l’industrie.

Il a notamment suspendu en juillet dernier, le responsable de l’Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC) accusé de surfacturations et a fermé 45 minoteries. 

L’Algérie devrait produire 3,95 millions de tonnes de blé en 2019/2020 selon l’USDA. Le pays consacre chaque année 3 milliards $ aux importations de céréales.

Source Agence Ecofin novembre 2019 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.