Watergen : la startup israélienne qui transforme l'air en eau potable !
#Actualite #AideAuxEntreprises #AvisDExperts #BuzzNews #Decideurs #Economie #Emploi #EmploiFormation #EnDirectDe #Entreprises #VieDesEntreprises #ISRAEL
Rédaction Ecomnews Med
vendredi 29 novembre 2019 Dernière mise à jour le Vendredi 29 Novembre 2019 à 09:31

D’ici à 2025, les deux tiers de la population planétaire devront faire face à des pénuries d’eau au rythme de la consommation actuelle, selon le Fonds Mondial pour la Nature (FMN). Aujourd’hui, « environ 1,1 milliard de personnes dans le monde ont des difficultés d’accès à l’eau, et un total de 2,7 milliards de personnes n’a pas d’eau pendant au moins un mois de l’année », précise le FMN. C’est à ce fléau que veut remédier la start-up Israélienne Watergen.

Fondée en 2009 par Arye Kohavi, Watergen s’est développée aux États-Unis en 2016. C’est une start-up israélienne qui propose une solution pour régler les problèmes d’eau saine dans le monde à travers l’extraction de l’eau contenu dans l’air.

Maxim Pasik, le directeur exécutif de Watergen, explique que cette solution est plus économique en comparaison avec d’autres appareils générateurs d’eau atmosphérique qui consomment 3 à 4 fois plus d’énergie et produisent 3 à 4 fois moins d’eau par unité d’énergie.

En effet, les générateurs de ce dispositif peuvent créer jusqu’à 5 000 litres d’eau potable par jour, ce qui permet de couvrir les besoins de base de 170 personnes environ, d’après les recommandations de l’OMS. De plus, des distributeurs domestiques peu gourmands en énergie et pesant une cinquantaine de kilos, sont également développés par la start-up afin de produire jusqu’à 30 litres d’eau potable par jour.

Quand la technologie vient au secours des démunis

Les premiers clients de Watergen étaient des militaires, notamment l’armée israélienne, américaine et française. Par la suite, les solutions de la start-up, qui présentent un potentiel indéniable pour amener l’eau potable aux populations enclavées, a conduit l’entreprise israélienne à signer des accords avec des pays qui affrontent des pénuries d’eau notamment les villages reculé de l’Inde et du Vietnam.

Le dispositif de Watergen utilise un procédé d’osmose inversée pour le filtrage et la purification de l’eau. Avec une capacité d’assainissement de 1 200 litres d’eau par jour, la solution de la start-up peut servir lors des opérations de secours ou dans les régions ayant un besoin urgent en eau.

En effet, la technologie de Watergen peut être déployée après des catastrophes par exemple, telles que les tremblements de terre, les incendies et quand le système d’eau est complètement détruit.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *