Quels sont les lauréats 2019 des Trophées des Français d’Afrique Moyen-Orient
#Actualite #AideAuxEntreprises #BuzzNews #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #Emploi #EmploiFormation #EnDirectDe #Entreprises #Institutions #VieDesEntreprises
Rédaction Ecomnews Med
mercredi 4 décembre 2019 Dernière mise à jour le Mercredi 4 Décembre 2019 à 10:38

Lancés depuis 2013 par lepetitjournal.com, ces Trophées valorisent l’engagement à l’international et encouragent les projets et initiatives des Français expatriés, véritables ambassadeurs de l’excellence à la française. Entrepreneuriat, culture, solidarité, innovations, artisanat … chaque projet révèle le potentiel et l’audace des lauréats sélectionnés. Cette année, les Trophées ont été lancés sur la région d’Afrique et Moyen-Orient.

Sur les 60 dossiers de résidents de plus d’une dizaine de pays, reçus par lepetitjournal.com, 5 ont été élus par un jury de personnalités de la mobilité internationale. 

Emma Sawko, Lauréate du Trophée Femme Empowerment remis par ENGIE

Emma Sawko est la fondatrice de l’incontournable Comptoir 102 : un endroit vraiment unique au Moyen Orient, mêlant une sélection mode pointue et portable, cuisine vegan et alléchante, bijouterie fantaisie rock chic, une sélection éclectiques de déco et des pièces d’art de la table contemporain. Devant l’engouement suscité, Emma a pris la mesure de l’immense attente des gens pour une nourriture plus saine et a décidé d’aller plus loin dans l’offre du marché du take away en lançant Wild & The Moon, un concept de bars à jus 100% végétal, bio, sans gluten, sans sucre et sans plastique.

Julie Leblan, Lauréat du Trophée Entrepreneur remis par EDHEC Business School

Julie Leblan a créé la société Mylist en 2012, un site internet offrant la possibilité de créer des listes de mariage, naissance et cadeaux communs à Dubai ainsi qu’un concept de carte cadeau universel. Elle a ouvert une première filiale en Egypte en 2016 et une deuxième société, Merit Incentives, la même année destinée aux sociétés. Merit Incentives offre la possibilité aux sociétés d’utiliser des technologies basées sur l’engagement: en interne, en créant des plateformes digitales de motivation des employés permettant de récompenser avec des points et des cadeaux et en externe, en assistant des sociétés pour fidéliser leurs clients avec des cartes cadeaux, des produits électroniques, parfums, voyages etc.. 

Philippe Rahbé, Lauréat du Trophée Innovation remis par Courrier International

Arrivé au Liban en mars 2018, pour ouvrir et gérer un magasin d’alimentation Bio à Beyrouth, Philippe Rahbé s’est rapidement retrouvé avec un stock quotidien de produits invendus et s’est donc immédiatement mis à les distribuer aux personnes en nécessité vivant dans le quartier, après s’être assuré de leur comestibilité. En septembre 2018, il a décidé de mettre en place au Liban, une initiative contre le gaspillage alimentaire à laquelle il avait participé à Lyon dénommée « Disco Soupe ». Elle consiste à collecter les invendus alimentaires auprès des commerces alimentaires, pour les transformer en plats ensuite distribués gratuitement au public. Philippe Rahbé ne s’arrête pas là et est à la pointe de la lutte contre le gaspillage alimentaire au Liban. Il lance en 2019 la start-up sociale Too Good to Waste qui récupère les invendus des grandes surfaces pour les transformer avec des chefs en grands buffets pour les plus démunis.

Ségolène Cretaux, Lauréate du Trophée Culture/Art de Vivre remis par Accor

C’est au Bahrein, que Ségolène Cretaux a décidé de mêler son amour des bons produits français et l’entreprenariat. Avec un groupe d’investisseurs locaux, elle décide de monter son propre projet et fonde Café Chantilly à Saar. Ségolène a lancé en septembre 2019, Café Ségo, qui est implanté dans le quartier des ambassades à Manama. Un vrai café à la française qui sert du café de qualité, du thé et des gourmandises tricolores. Infatigable femme d’affaires, elle fonde également « French Food W.L.L » Elle recherche des produits qui valent la peine d’être introduits sur le marché local. Son travail passionné apporte une dose de gourmandise française aux expatriés et aux Bahreinis.  

Gwénola Cadot, Lauréate du Trophée Education remis par Le Consulat de France à Dubaï

Installée en Turquie, Gwénola Cadot fonde en 2017 Moovandji, une pépinière ludique et collective qui donne aux jeunes les moyens de s’exprimer, de s’enrichir pour qu’ils puissent révéler leurs talents, à travers la conduite de projets. Son objectif, avec Moovandji, est de les aider à révéler le meilleur d’eux-mêmes, les rassembler autour d’un projet, les faire grandir, les responsabiliser, leur donner les moyens d’entreprendre et de vivre une expérience valorisante. A travers les projets portés par Moovandji, elle cherche à promouvoir la francophonie et le travail collectif ; ce qui représente une vraie opportunité pour des jeunes de pratiquer le français dans un cadre complémentaire au cadre scolaire.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *