Libye : Les gisements pétroliers ne doivent pas être pris pour cible en raison de leur importance vitale
#Actualite #BuzzNews #EchangesMediterraneens #Economie #Institutions #Politique
Denys Bédarride
vendredi 6 décembre 2019 Dernière mise à jour le Vendredi 6 Décembre 2019 à 17:13

Stoppée en raison d’une offensive du Gouvernement d’Union Nationale (GUN) le 27 novembre 2019, la production du champ pétrolifère El-Feel a finalement repris

Le 27 novembre 2019, des forces militaires du GUN ont attaqué le champ pétrolifère El-Feel contrôlé par des milices pro ANL (l’Armée nationale libyenne du maréchal Haftar), engendrant l’arrêt de la production et la fermeture du site. 

La production du champ s’élève à 75 000 barils par jour. La Mission d’Appui des Nations Unies en Libye (MANUL) a demandé la cessation immédiate des opérations militaires à proximité du champ.

Elle a également rappelé que les installations pétrolières devaient rester sous le contrôle exclusif de la Compagnie pétrolière nationale (National Oil Corporation – NOC). Finalement, la production a repris le 28 novembre 2019 et les infrastructures pétrolières ont subi des dommages mineurs. 

Le président de la NOC M. Sanalla a déclaré que ces gisements pétroliers sont des sources de revenus vitales pour les libyens et qu’ils ne doivent pas pris pour cible. 

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *