Algérie : 370 000 employés seront intégrés au sein des administrations publiques
#Actualite #AvisDExperts #BuzzNews #Collectivites #Decideurs #Economie #Emploi #EnDirectDe #Entreprises #Institutions #Politique #VieDesEntreprises #ALGERIE
Rédaction Ecomnews Med
mercredi 11 décembre 2019 Dernière mise à jour le Mercredi 11 Décembre 2019 à 09:36

Le ministre algérien des relations avec le parlement, Fethi Khoulil a fait savoir que « plus de 370 000 employés exerçant dans le cadre des contrats de pré-emploi seront intégrés, en plusieurs étapes, au sein des administrations publiques ».

C’était à l’issue d’une plénière de l’Assemblée populaire nationale (APN) consacrée à la présentation du projet de loi relatif au placement des travailleurs et au contrôle de l’emploi, qui s’est tenu jeudi 05 décembre 2019.

Selon Fethi Khoulil, ce processus d’intégration lancé le 1er novembre dernier se fera en 3 étapes, la première concerne 160 000 employés ayant plus de 8 années d’ancienneté, la deuxième, qui devrait être lancée en 2020, touchera 105 000 employés ayant de 3 à 8 années d’ancienneté, tandis que la troisième étape concernera 100 000 employés de moins de 3 années d’experience qui seront titularisés en 2021.

Selon le ministre, cet amendement a pour objectif réduire les délais de traitement des offres d’emploi de 21 à 5 jours au maximum en obligeant les employeurs à examiner toutes les exigences de l’emploi adressées par l’organe de placement compétent. Tout en ajoutant que « ce projet de loi vise à améliorer la qualité des services et à assouplir les procédures notamment en matière de traitement des offres d’emploi dans des délais raisonnables ».

Source Agence Ecofin

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *