Le Maroc 2e de l’indice de protection du climat
#Actualite #AideAuxEntreprises #AvisDExperts #BuzzNews #Collectivites #Decideurs #Economie #Emploi #EnDirectDe #Entreprises #Politique #VieDesEntreprises #MAROC
Rédaction Ecomnews Med
mercredi 11 décembre 2019 Dernière mise à jour le Mercredi 11 Décembre 2019 à 09:36

Selon l’édition 2019 de l’indice Germanwatch, New Climate Institute et Climate Action Network, le Maroc est classé deuxième parmi les pays les plus performants en matière de protection climatique. Ce baromètre, qui se fonde sur 14 indicateurs dans 4 catégories différentes : « La politique climatique », « la consommation d’énergie », « les énergies renouvelables » et « les émissions de gaz à effet de serre » a attribué au Royaume une note de 70,48, tandis que la Suède, qui est en pole position dans ce classement de 56 pays, a obtenu 76,28 points.

Selon le rapport Germanwatch, New Climate Institute et Climate Action Network, la deuxième place du Maroc est méritée pour plusieurs raisons. Tout d’abord, le recours aux énergies renouvelables s’est progressivement accru au cours des cinq dernières années, grâce notamment à un important investissement estimé à 2 600 milliards de dollars entre 2009 et 2019, et aux gigantesques stations solaires de Ouarzazate (Noor 1) et de Midelt (Noor 2).

Les rédacteurs de cette étude ont également tenu compte des faibles émissions de CO2, ainsi que de l’engagement pris par le Royaume de réduire de 42 % ses émissions de gaz à effet de serre, qu’il avait exprimé devant la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques.

Enfin, tout porte à croire que Rabat est en bonne voie pour atteindre son objectif de 42 % d’énergies renouvelables installées en 2020 et 52 % en 2030.

L’ONU salue les efforts du Maroc en matière de protection du climat

L’engagement du Maroc en faveur de la protection du climat n’est pas nouveau ! En effet, Rabat a signé la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) le 28 décembre 1995. Depuis lors, le pays a fait preuve d’un dévouement remarquable dans la lutte contre le changement climatique, selon un rapport de l’ONU publié à l’occasion de la COP 25 qui se tient à Madrid du 2 au 13 décembre 2019.

Dans ce document, il est également indiqué que les institutions gouvernementales marocaines, à travers des initiatives mises en place en partenariat avec des acteurs locaux, régionaux et internationaux, visent à réduire significativement les émissions de gaz à effet de serre dans le Royaume.

De plus, celui-ci contribue activement à des projets environnementaux ambitieux tels que « 2050 Pathways » et à l’Initiative pour les énergies renouvelables en Afrique (AREI), qui vise à installer des équipements d’énergie renouvelable dans plusieurs pays du continent d’ici 2020.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *