La Tunisie étudie les options permettant de favoriser la digitalisation de son économie
#Actualite #AnalyseEconomique #BuzzNews #Collectivites #Decideurs #Economie #Emploi #EnDirectDe #Entreprises #Institutions #Politique #TUNISIE
Rédaction Ecomnews Med
vendredi 20 décembre 2019 Dernière mise à jour le Vendredi 20 Décembre 2019 à 09:31

Le niveau des avoirs nets en devises de la Banque centrale de Tunisie (BCT) continue de progresser et le volume de refinancement bancaire est en forte baisse.

Les avoirs nets en devises de la Banque centrale de Tunisie ont de nouveau progressé, en lien avec le versement dun prêt de 150 millions d’ EUR de lUnion européenne dans le cadre de lassistance macro-financière au pays, et la réduction du déficit courant à -6,4% du PIB sur les 9 premiers mois de 2019 selon la BCT, contre -8% du PIB sur la même période de 2018. 

Ainsi, les avoirs nets en devises ont atteint 18,904 milliards TND le 22 novembre 2019, soit 106 jours dimportation, contre 78 jours dimportation un an plus tôt. En outre, lamélioration du solde extérieur a contribué à la diminution drastique du volume de refinancement bancaire, à 11,6 Mds TND le 22 novembre 2019, soit -29% par rapport à mars 2019 (point haut à 16,3 milliards TND). 

Le 11 novembre 2019, la BCT a publié un communiqué dans lequel elle indique quelle étudie les options permettant de favoriser la digitalisation de léconomie et des moyens de paiements, entre autres pour lutter contre léconomie informelle, via le decashing

Lune des possibilités évoquées est la CBDC (Central Bank Digital Currency), i.e. une monnaie numérique émise par la Banque Centrale. La BCT évalue actuellement les opportunités et les risques liés à lutilisation dune monnaie électronique en Tunisie. 

Source  : Service Économique Régional Tunisie-Libye

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *