Tunisie : Les tensions monétaires et le déficit courant ont diminué grâce aux recettes touristiques
#Actualite #BuzzNews #Collectivites #Decideurs #Economie #Emploi #EnDirectDe #Entreprises #Institutions #Politique #VieDesEntreprises #TUNISIE
Rédaction Ecomnews Med
lundi 13 janvier 2020 Dernière mise à jour le Lundi 13 Janvier 2020 à 08:23

La Banque Centrale de Tunisie (BCT) a publié le 3 janvier 2020 son périodique sur les évolutions économiques et monétaires en décembre 2019. Selon la BCT, le solde courant sur les 11 premiers mois de 2019 était déficitaire à hauteur de -7,9% du PIB (soit 9,040 Mds TND), contre -9,9% du PIB sur la même période en 2018. Cette réduction du déficit courant s’explique pour l’essentiel par l’accroissement de l’excédent de la balance des services, en lien notamment avec la progression des recettes touristiques.

 
Celles-ci atteignaient 1,611 Md EUR sur les 11 premiers mois de 2019 (contre 1,313 Md EUR sur la totalité de l’année 2018), soit le montant des recettes touristiques le plus élevé depuis 2010. L’excédent de la balance des revenus des facteurs et des transferts courants a également augmenté, du fait surtout de la hausse des revenus du travail : ceux-ci s’élevaient à 1,346 Md EUR sur les 11 premiers mois de l’année 2019, soit une progression de +14,9% en g.a. 

Ces variations ont plus que compensé le creusement du déficit commercial (+2,7% sur les 11 premiers mois de l’année 2019 en g.a., soit un déficit FOB-CAF de 17,8 Mds TND sur la période). L’amélioration du solde courant a contribué à la reconstitution du stock de réserves de change (+55% sur un an à 6,624 Mds USD fin novembre 2019, soit 107 jours d’importation). 

La BCT considère que les tensions observées sur le marché monétaire tendent à se réduire. 

Si l’agrégat monétaire M3 continue de progresser rapidement (+9,6% en décembre 2019 en g.a., après +9,9% en septembre 2019 en g.a.), la décélération de la croissance des crédits à l’économie débutée en mars 2018 se confirme (+4,6% en décembre 2019 en g.a., contre +13,3% en février 2018 en g.a.), en lien avec le durcissement de la politique monétaire de la BCT. 

Le volume global de refinancement a fortement diminué d’avril à novembre 2019 (-26,1% sur la période, à 12,2 Mds TND en novembre 2019) et le taux du marché monétaire (TMM) est aussi orienté à la baisse (taux moyen de 7,80% en novembre 2019). 

Source : Service Économique Régional Tunisie-Libye // Economic Service Tunisia-Libya; Ambassade de France en Tunisie // French Embassy in Tunisia

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *