La Tunisie a un nouveau Chef du Gouvernement : Elyes Fakhfakh
#Actualite #BuzzNews #Decideurs #Institutions #Politique #TUNISIE
Denys Bédarride
lundi 27 janvier 2020 Dernière mise à jour le Lundi 27 Janvier 2020 à 08:14

Elyes Fakhfakh, dirigeant du parti politique social-démocrate Ettakatol et ministre du tourisme et ministre des finances lors de la troïka, a été désigné comme nouveau chef du gouvernement.

© Compte Twitter d’ Elyes Fakhfakh

Le Président de la République Tunisienne Kaïs Saïed a nommé lundi 20 janvier 2020 le dirigeant du parti politique social-démocrate Ettakatol, Elyes Fakhfakh, comme nouveau chef de gouvernement.

Ingénieur de formation, Elyes Fakhfakh est également spécialiste en management humain et des organisations.

Il a débuté sa carrière professionnelle au sein du groupe Total avant de prendre la direction d’une société industrielle tunisienne dans le secteur des composants automobiles. Il a exercé les fonctions de ministre du tourisme et ministre des finances lors de la troïka (2011-2014).

Candidat aux élections présidentielles de 2019, il n’a obtenu que 0,34% des voix au premier tour. Pour rappel, le 10 janvier 2020, l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) avait refusé la confiance au gouvernement de Habib Jemli : Seuls 72 députés sur 219 avaient approuvé le gouvernement, alors que la majorité requise était de 109 voix.

Le président Kaïs Saïed était chargé de désigner le nouveau chef du gouvernement.

Elyes Fakhfakh dispose d’un mois pour former un gouvernement et le présenter à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), où il devra réunir les votes d’au moins 109 députés.

Si Elyes Fakhfakh échoue, à l’instar d’Habib Jemli, le président Kaïs Saïed pourra dissoudre l’ARP et appeler à l’organisation de nouvelles élections législatives dans un délai d’au moins 45 jours (article 89 de la Constitution).

Source : Service Économique Régional Tunisie-Libye // Economic Service Tunisia-Libya // Ambassade de France en Tunisie // French Embassy in Tunisia

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *