Maroc : Le dispositif territorial de protection de l’enfance à Rabat est lancé avec le soutien de l’Union européenne
#Actualite #BuzzNews #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #EnDirectDe #Institutions #Politique #MAROC
Denys Bédarride
jeudi 30 janvier 2020 Dernière mise à jour le Jeudi 30 Janvier 2020 à 08:29

Saad Dine El Otmani, Chef du gouvernement, a présidé ce 28 janvier 2020, à la Fondation Mohamed VI de la promotion des œuvres sociales de l’éducation et de la formation, la rencontre de lancement du Dispositif Territorial Intégré de Protection de l’Enfance (DTIPE) de Rabat. Etaient présents à cette rencontre Jamila El Moussali, Ministre de la Solidarité, du Développement social, de l’Egalité et de la Famille et de Claudia Wiedey, ambassadrice de l’Union européenne au Maroc.

 

Cette rencontre vise à mobiliser les acteurs territoriaux aussi bien dans le lancement que dans le processus d’opérationnalisation du DTIPE à Rabat, en favorisant un échange d’expériences et des meilleures pratiques pour renforcer la convergence de l’action collective. 

Cette rencontre, organisée en partenariat avec l’Union européenne et avec l’appui technique de l’UNICEF, fait suite au lancement officiel du DTIPE à Tanger le 18 décembre 2019 dans le cadre de l’opérationnalisation de la Circulaire du Chef de Gouvernement au sujet de la territorialisation de la Politique Publique Intégrée de Protection de l’Enfance 2015-2025 qui préconise la mise en place des Dispositifs Territoriaux Intégrés de Protection de l’Enfance (DTIPE) dans certaines provinces et préfectures.

A cette occasion Claudia Wiedey, ambassadrice de l’Union européenne au Maroc a déclaré lors de son discours :« L’enfance est au cœur des priorités de l’Union européenne qui privilégie une approche globale et multidisciplinaire. C’est dans cet esprit de protection des droits que l’Union européenne a appuyé la volonté du Maroc de mettre en œuvre une politique publique intégrée de la Protection de l’Enfance. » 

L’Union européenne entend accompagner les capacités des collectivités territoriales afin qu’elles puissent jouer pleinement leur rôle dans le domaine de la protection des enfants.  L’appui de l’Union européenne pour la mise en place de ces dispositifs concerne 6 sites : Casablanca, Meknès, Tanger, Salé, Agadir et Rabat.

Les DTIPE constituent une réponse de proximité visant l’amélioration des services de la protection des enfants contre toutes les formes de violence, d’abus, d’exploitation et de négligence, en termes de prévention, de prise en charge, de suivi et d’évaluation.

L’Union européenne appuie la mise en œuvre de la Politique Publique Intégrée de la Protection de l’Enfance au Maroc adoptée en juin 2015, en particulier par le renforcement du cadre légal de protection des enfants et de son effectivité , avec le programme HIMAYA, et par la mise en place de dispositifs territoriaux intégrés de protection de l’enfance, avec une assistance technique depuis 2018.

Les programmes HIMAYA et HIJRA WA HIMAYA, mis en œuvre par l’UNICEF, sont des illustrations de cette  préoccupation pour les droits des enfants, qu’ils soient marocains ou enfants en mouvement. Le projet Himaya  soutient les efforts du Maroc dans l’amélioration de la prise en charge des enfants en conflit avec la loi, des enfants victimes de violence, des enfants sujets du processus de Kafala, et des enfants suivis dans les centres de protection de l’enfance.

Parce que la protection de l’enfance nécessite des avancées législatives, l’Union européenne soutient également la société civile dans ses activités de plaidoyer en faveur des droits des enfants, à travers notamment l’appui à la plateforme de la Convention relative aux Droits de l’Enfant.

Participent à cette rencontre, les départements ministériels, l’UNICEF, les institutions nationales concernées, les autorités locales, les élus, les chercheurs, les associations et les enfants parlementaires.

 

Source : Délégation de l’Union européenne au Maroc

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *