Libye : La production du pays a chuté de 1,3 million de barils par jour à seulement 400 000 !
#Actualite #AnalyseEconomique #BuzzNews #Economie #Institutions
Denys Bédarride
vendredi 31 janvier 2020 Dernière mise à jour le Vendredi 31 Janvier 2020 à 10:49

La NOC évalue la perte de production à 1,2 million de barils de pétrole brut et la perte de revenus à 77 millions de dollars par jour, dans le sillage du blocage des exportations dans les ports du croissant pétrolier libyen.

 

La Compagnie nationale pétrolière (National Oil Corporation – NOC) a déclaré un cas de force majeure sur les exportations de pétrole dans les terminaux est et central, alors que les forces de Khalifa Haftar ont bloqué les exportations de pétrole des ports de Brega, Ras Lanuf, Hariga, Zueitina et Sidra.

Selon la NOC, ce blocage entraînera une perte de production de 1,2 million de barils de pétrole brut par jour, et des pertes financières d’environ 77 M USD par jour.

Le Président de la NOC Mustafa Sanallah a déclaré de surcroît que la production du pétrole atteindra dans quelques jours le niveau le plus bas depuis la chute de Kadhafi.

La production du pays avait déjà chuté de 1,3 million de barils par jour à seulement 400 000 le 17 janvier, premier jour du blocage.

La NOC a indiqué que les instructions de blocus avaient été données par le général de division Nagi Al-Moghrabi, chef de la Garde des sites pétroliers du centre et de l’est nommé par Haftar, et le colonel Ali al-Jilani, de l’état-major de Syrte.

Parallèlement, le porte-parole des forces de Khalifa Haftar, Ahmed Al-Mismari, a affirmé le 24 janvier que ceux qui avaient fermé les ports pétroliers étaient des résidents de la région du Croissant pétrolier et qu’ils avaient agi sans aucun lien avec le « Commandement général de l’armée ».

La force majeure est une clause contractuelle qui libère la NOC de ses obligations légales de fournir du pétrole ou du gaz aux clients face à des circonstances indépendantes de sa volonté, notamment la guerre, les grèves et les intempéries.

Source : Service Économique Régional Tunisie-Libye // Economic Service Tunisia-Libya // Ambassade de France en Tunisie // French Embassy in Tunisia

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *