Tunisie : Elyes Fakhfakh, le nouveau chef du gouvernement, a communiqué une première version du programme de son gouvernement
#Actualite #Decideurs #Economie #Institutions #Politique #TUNISIE
Denys Bédarride
lundi 3 février 2020 Dernière mise à jour le Lundi 3 Février 2020 à 08:27

Elyes Fakhfakh, désigné comme nouveau chef du gouvernement par le Président de la République, a partagé une première version du programme de son gouvernement.

Suite à des concertations avec les partis politiques, Elyes Fakhfakh a annoncé, le 30 janvier, que le document serait amendé et ferait l’objet d’une réunion entre les chefs des partis pour délibération et approbation du nouveau document. 
La première version du programme d’Elyes Fakhfakh comporte plusieurs mesures urgentes : la lutte contre le crime, l’amélioration du pouvoir d’achat, la lutte contre la contrebande et la maîtrise des circuits de distribution, la relance de l’économie en ciblant les PME et les grandes entreprises, l’application de la stratégie nationale de lutte contre la corruption, l’augmentation des ressources budgétaires, la relance de la production de phosphate. 
 
Une « Taskforce interministérielle » serait formée pour appliquer et suivre ces priorités. 
 
Par ailleurs, à long terme, Elyes Fakhfakh souhaite élaborer un « plan d’investissements stratégiques d’avenir » dans le cadre duquel le gouvernement devrait lancer sept grands projets nationaux : le projet national pour la réforme de l’Etat et la prolongation du processus de décentralisationsystème éducatif et de l’enseignement public santéne réforme de l’agriculture dans toutes ses dimensions (économique, sociale, culturelle, environnementale, et en termes de sécurité alimentaire) ; la transformation digitale ; la mutation énergétique ; et le cap sur l’Afrique. Plus globalement, M. Fakhfakh souhaite lutter contre l’économie de la rente, la corruption de l’administration et l’évasion fiscale. 
 
Il est favorable à une réforme des entreprises publiques, ainsi qu’à davantage de justice sociale et fiscale. Enfin, Elyes Fakhfakh a annoncé qu’il prévoit de former un gouvernement composé de 27 ministres et d’un secrétaire d’Etat aux affaires étrangères. 
 
source : Service Économique Régional Tunisie-Libye // Economic Service Tunisia-Libya; Ambassade de France en Tunisie // French Embassy in Tunisia
 

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *