L’ Algérie voit ses réserves de change fortement reculer
#Actualite #AnalyseEconomique #Economie #Institutions #ALGERIE
Denys Bédarride
vendredi 7 février 2020 Dernière mise à jour le Vendredi 7 Février 2020 à 17:09

Le gouverneur de la Banque d’Algérie (BA), Aïmen Benabderrahmane, a déclaré que les réserves de change du pays avaient encore reculé pour s’établir à 62 milliards $ à fin 2019. Un niveau qu’il juge tout de même « appréciable ».

 

Ce niveau des réserves de change de l’Algérie est en phase avec les prévisions de la Loi de finances 2019 qui tablait effectivement sur 62 milliards $. La Loi de finances 2020 prévoit quant à elle, un repli de ces réserves à 51,6 milliards $ (soit 12,4 mois d’importation).

 

Depuis quelques années, les réserves de change de l’Algérie connaissent une érosion qu’aucune des nombreuses mesures prises par les autorités du pays ne semble véritablement pouvoir endiguer.

 

A fin 2015, elles s’élevaient à 144,1 milliards $, soit une baisse de 82,1 milliards $ en seulement quatre ans (2015 à 2019). Cela équivaut à un recul de 56,97% des réserves sur cette période.

 

Source Agence Ecofin février 2020

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *