Tunisie : 17 banques locales ont accordé à l’Etat un crédit en devises de 455 millions d’€ et l’Algérie a déposé 150 millions de € à la Banque centrale de Tunisie
#Actualite #AnalyseEconomique #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #Institutions #Politique #ALGERIE #TUNISIE
Denys Bédarride
vendredi 14 février 2020 Dernière mise à jour le Vendredi 14 Février 2020 à 16:18

Le ministère des Finances a signé le 31 janvier 2020 un accord de crédit en devises d’un montant de 455 M EUR (1 417,17 M TND) avec 17 banques locales pour la mobilisation de ressources au profit du budget de l’Etat pour l’exercice 2020.

 

Le prêt syndiqué, inscrit dans la Loi des Finances de 2020, a été consenti par le pool de banques suivant : BIAT, BH Bank, STB Bank, BTL (Banque Tuniso-Libyenne), Attijari Bank, ABC Bank, Al Baraka Bank, ATB (Arab Tunisian Bank), Amen Bank, BNA Bank, ALUBAF International Bank Tunis, UIB, Banque de Tunisie, UBCI, NAIB Bank (North Africa International Bank), TIB (Tunis International Bank), et BTE (Banque de Tunisie et des Emirats).

Trois procédures différentes de remboursement en devises ont été proposées : au terme de 2 ans à un taux de 2%, au terme de 3 ans à un taux de 2,25%, et au terme de 5 ans à un taux de 2,75%.

En parallèle, dans le cadre de la visite d’Etat en Algérie du Président de la République tunisienne, Kaïs Saïed, le président algérien Abdelmadjid Tebboune a annoncé le 2 février 2020 le blocage de 150 M USD à la BCT à titre de garantie, afin d’aider la Tunisie, qui « traverse une phase économique difficile ».

Les deux présidents ont convenu de facilitations relatives au paiement de la Tunisie de ses achats de carburants et de gaz algériens. Pour rappel, selon la Loi de Finances 2020, le besoin de financement de la Tunisie en 2020 devrait atteindre 11,248 Mds TND (+9,25% par rapport à 2019).

Il est censé être couvert notamment par de l’appui budgétaire, 4,441 Mds TND en 2020, soit 39% du besoin de financement total, des levées de fonds sur les marchés, 3,438 Mds TND, soit 31% du total, et des emprunts intérieurs soit 2,40 Mds TND en 2020, soit 21% du total. Le montant de l’accord de crédit avec les 17 banques locales représente 59% du montant des emprunts intérieurs prévus sur l’année, le reste – tirages sur emprunts extérieurs affectés, prêts extérieurs rétrocédés, sukuks – étant plus marginal, 0,969 Md TND, soit 9% du total.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *