Le Maroc et l’Algérie importent de façon importante le blé français
#Actualite #AnalyseEconomique #AvisDExperts #Economie #Entreprises #VieDesEntreprises #ALGERIE #MAROC
Denys Bédarride
lundi 17 février 2020 Dernière mise à jour le Lundi 17 Février 2020 à 11:31

Le Maroc a importé 420 000 tonnes de la céréale de blé, soit son plus haut niveau depuis 6 ans. Pour sa part, l’Algérie, le premier débouché français a acheté un volume de 432 000 tonnes selon les données de la firme Refinitiv.

 

En janvier dernier, les exportateurs de blé français ont enregistré de bons résultats sur les marchés algérien et marocain.

 

En effet, le Maroc a importé 420 000 tonnes de la céréale, soit son plus haut niveau depuis 6 ans. Pour sa part, l’Algérie, le premier débouché français a acheté un volume de 432 000 tonnes selon les données de la firme de données financières Refinitiv.

 

Ces chiffres traduisent la bonne cote de la céréale française en Afrique du Nord malgré les progressions réalisées par le blé russe ces dernières années. Selon certains observateurs, les acteurs français pourraient encore profiter de la dynamique sur ces deux marchés africains dans les prochains mois.

 

L’Algérie pourrait en effet avoir besoin d’acheter 1,5 million de tonnes de blé et le Maroc environ 600 000 tonnes pour les trois derniers mois de la campagne 2019/2020, indique Jean-Philippe Everling, directeur de Transgrains, entreprise de négoce de céréales sur le bassin méditerranéen.

 

Source Agence Ecofin février 2020

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *