L’Egypte autorise pour la première fois depuis 15 ans l’exploitation de son or !
#Actualite #AnalyseEconomique #Decideurs #Economie #Politique #EGYPTE
Denys Bédarride
lundi 24 février 2020 Dernière mise à jour le Lundi 24 Février 2020 à 08:55

Le gouvernement égyptien a octroyé un permis d’exploitation aurifère à Aton Resources pour sa concession minière Abu Marawat. C’est seulement le deuxième permis accordé par l’État après celui de Centamin pour la mine Sukari en 2005.

 

Le gouvernement égyptien a octroyé un permis d’exploitation aurifère à Aton Resources pour sa concession minière Abu Marawat. C’est seulement le deuxième permis accordé par l’État après celui de Centamin pour la mine Sukari en 2005.

La compagnie minière dispose d’une licence valable pendant 20 ans avec une prolongation optionnelle de 10 ans pour exploiter l’or notamment au gisement principal Hamama. Elle poursuivra parallèlement l’exploration d’autres cibles prometteuses au sein de la concession minière.

En plus d’être une bonne nouvelle pour Aton, l’octroi de cette licence minière traduit surtout la volonté du gouvernement égyptien de donner un nouveau souffle à son secteur minier. À cet effet, il a introduit depuis peu de nouvelles règles pour faciliter l’activité des compagnies minières dans le pays.

« Cela souligne le nouvel engagement de l’Égypte à développer son secteur d’exploration et d’exploitation minière. […] Nous pensons que l’octroi de notre licence ouvrira la voie à un avenir brillant », a commenté Mark Campbell, PDG d’Aton Resources.

La concession minière Abu Marawat, détenue à 100 % par la compagnie, couvre plus de 596 km² dans le centre-est de l’Égypte à environ 200 km au nord de la mine d’or Sukari.

 

Source Agence Ecofin février 2020

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *