Algérie : De nouvelles mesures d’exonération fiscale pour les travailleurs à faible revenu vont être lancées
#Actualite #AnalyseEconomique #AvisDExperts #BuzzNews #Decideurs #Economie #Emploi #EmploiFormation #Institutions #Politique #ALGERIE
Denys Bédarride
mardi 25 février 2020 Dernière mise à jour le Mardi 25 Février 2020 à 08:54

L’Algérie va mettre en œuvre de nouvelles mesures d’exonération fiscale en faveur des travailleurs à faible revenu, a-t-on appris cette semaine de l’agence de presse Bloomberg. La mesure adoptée le 13 février 2020, par le Parlement algérien, permettra d’exempter de l’impôt sur le revenu, les travailleurs gagnant moins de 30 000 dinars par mois.

 

 

Elle s’inscrit dans le cadre d’un plan d’action gouvernemental résolument tourné vers le lancement de programmes économiques et sociaux afin de répondre aux attentes de la jeunesse algérienne.

Il s’agit de l’une des premières mesures proposées par le nouveau gouvernement depuis l’arrivée au pouvoir du président Abdelmadjid Tebboune en décembre 2019. Contesté par le Hirak, le mouvement populaire qui avait poussé à la démission le président Abdelaziz Bouteflika, le nouveau régime a annoncé plusieurs programmes de développement dans le secteur énergétique, pour contrer les effets de la chute des cours du pétrole sur l’économie de ce pays maghrébin.

De plus, le nouveau chef d’Etat a annoncé vouloir faire de la lutte contre la corruption, une revendication majeure du Hirak, l’un de ses principaux chevaux de bataille au cours de son mandat.

 « Le plan d’action du gouvernement que j’ai présenté devant les députés n’est pas un plan de développement, mais plutôt une vision globale de notre pays et un pacte d’une Algérie nouvelle », a à cet effet indiqué Abdelaziz Djerad, le nouveau Premier ministre du pays.

 

Source Agence Ecofin février 2020

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *