L’Egypte annonce que son centre d’assemblage de satellites sera lancé en mars 2021, une première en Afrique
#Actualite #AvisDExperts #BuzzNews #Decideurs #Economie #Institutions #Politique #EGYPTE
Denys Bédarride
lundi 9 mars 2020 Dernière mise à jour le Lundi 9 Mars 2020 à 08:34

Le centre égyptien d’assemblage de satellites, toute première infrastructure du genre dans la zone Afrique du Nord et Moyen-Orient, sera mis en activité au mois de mars 2021.

 

C’est Mohamed Al-Qousi, le président-directeur général de l’Agence spatiale égyptienne, qui l’a dévoilé il y a quelques jours lors de la célébration de la journée égyptienne de l’espace.

Le centre d’assemblage qui est actuellement en construction sera logé dans la ville de l’espace et des technologies satellites, elle-même en cours de construction non loin de la nouvelle capitale administrative.

La ville de l’espace et des technologies satellites, qui devrait ouvrir ses portes cette année, et le centre d’assemblage de satellites sont des fruits de l’accord de coopération spatiale signé en 2014 par l’Administration spatiale nationale de Chine (CNSA) et l’Autorité nationale de télédétection et des sciences spatiales (NARSS) d’Égypte.

Ces infrastructures, l’Égypte ne compte pas les utiliser uniquement pour le développement de son industrie spatiale. Les autorités du Caire ont en effet l’ambition d’en faire profiter l’Afrique. D’où le choix de la ville de l’espace et des technologies satellites pour abriter le siège de l’Agence spatiale africaine.

Le centre d’assemblage de satellites devrait être mis à contribution pour la réalisation de l’AfDev-Sat, le satellite panafricain de surveillance du climat, porté par l’Égypte et sept autres pays d’Afrique parmi lesquels le Ghana, le Soudan, l’Ouganda, le Nigeria, le Kenya.

 

Source Agence Ecofin mars 2020

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *