Moyen-Orient/Afrique du Nord : Ce qu'il ne fallait pas rater de l'actualité économique de cette semaine 2
#Actualite #BuzzNews #Collectivites #Decideurs #EchangesMediterraneens #Economie #Institutions #EGYPTE #ISRAEL #LIBAN
Fiona Urbain
jeudi 12 mars 2020 Dernière mise à jour le Jeudi 12 Mars 2020 à 08:59

Découvrez le condensé de l’actualité économique de la région MENA cette semaine réalisé avec l’Ambassade de France au Liban et le Service Economique Régional de Beyrouth avec le concours des Services Economiques de la région (Amman, Bagdad, Erbil, Jérusalem, Le Caire, Téhéran et Tel Aviv).

 

L’actualité économique de l’Egypte

Le Purchasing Managers’ Index s’est établi à 47,1 au mois de février 2020 contre 48,2 au mois de février 2019. En hausse de 1,1 point par rapport au mois dernier, l’indice enregistre néanmoins une contraction de l’activité pour le septième mois d’affilée.

 

Le montant des avoirs extérieurs nets détenus par la Banque Centrale est passé de 44 Mds$ à la fin du mois de février 2019 à 45,5 Mds$ à la fin du mois de février 2020.

 

D’après l’Autorité du Canal de Suez, 1 525 navires et 100 millions de tonnes de marchandises ont transité par le Canal en février 2020, soit une augmentation de 13%. Le montant des recettes pour le mois de février s’élève à 458 millions de $ soit une augmentation de 5,6%

 

L’indice EGX30 (qui regroupe les 30 capitalisations les plus importantes de la Bourse du Caire) a perdu 6% à la clôture le 1er mars, son plus mauvais résultat en une journée depuis 8 ans. Depuis le 1er janvier, l’indice enregistre une contraction de 11,2%, à 12 347 points

 

L’actualité économique d’Israël

La compagnie aérienne nationale ELAl a annoncé la suppression de 1 000 postes. Cette décision fait suite à la suspension de ses vols vers la Chine, Hong-Kong, la Thaïlande et l’Italie et le report de l’ouverture de la ligne Tel-Aviv – Tokyo en raison du Coronavirus

 

La Banque Centrale a communiqué sur l’impact que pourrait avoir l’épidémie du coronavirus sur l’économie israélienne. Un fléchissement important de l’activité économique est à prévoir si les mesures préventives du gouvernement étaient amener à perdurer et à s’intensifier

 

La Banque Centrale a communiqué sur l’impact de l’épidémie du coronavirus sur l’économie israélienne. Dans un tel contexte, elle estime que les taux d’intérêts bas et la politique de rachat de devises devraient continuer et permettre de soutenir la croissance économique.

 

L’actualité économique de la Jordanie

Le montant de la dette extérieure est passé de 12,09 Mds de JOD soit 40,3% du PIB à la fin de l’année 2018 à 12,34 Mds de JOD soit 39,4% du PIB prévisionnel de l’année 2019, à la fin de l’année 2019.

 

La dette publique est passée de 28,31 Mds de JOD soit 94,4% du PIB à la fin de l’année 2018 à 30,08 Mds de JOD soit 96% du PIB prévisionnel de l’année 2019 à la fin de l’année 2019.

 

Calculé après prise en compte des dons, le déficit budgétaire a été ramené de 728 M de JOD soit 2,4% du PIB en 2018 à 1,06 Md de JOD soit 3,4% du PIB en 2019. Calculé avant prise en compte des dons, il est passé de 1,622 Md de JOD à 1,846 Md de JOD dans le même temps.

 

Le gouvernement a annoncé qu’il augmenterait le salaire minimum de 220 de JOD (310$) à 260 de JOD (367$) à partir du 1er janvier 2021.

 

Le Ministère de l’eau et de l’irrigation a publié, le 4 mars 2020, l’appel d’offre en BOT pour le projet national de dessalement d’eau de mer à Aqaba (‘Aqaba Amman Water Desalination and Conveyance Project’). Le projet sera exécuté en deux phases.

L’actualité économique du Liban

D’après le bilan intérimaire que la Banque du Liban, le montant de ses avoirs bruts en devises a été ramené 36,18 Mds$ le 15 février à 35,79 Mds$ le 29 février. Les réserves ont diminué de 2,2 Mds$ au cours des trois derniers mois.

 

D’après la Banque du Liban, le montant de ses avoirs bruts en devises a été ramené 36,18 Mds$ le 15 février à 35,79 Mds$ le 29 février.  Le solde des actifs étrangers de la Banque du Liban, après exclusion de 5,5 Mds$ d’euro-obligations libanaises, est de 30,27 Mds$.

 

Suite à l’accord signé entre le consortium mené par TotalPress (Total 40% opérateur, ENI 40%, Novatek 20%) et l’Etat portant sur la réalisation de puits d’exploration dans les blocs 4 et 9 au large du Liban, la barge de forage Tungsten Explorer est arrivée dans le bloc 4

 

Suite à l’accord signé entre le consortium mené par TotalPress, les opérations de forage ont débuté et devraient s’étendre sur deux à trois mois. L’interprétation des résultats prendra six à huit semaines de plus.

 

Suite aux opérations de forage qui ont débuté dans les blocs 4 et 9 et pour trois mois, Total a confirmé que la probabilité de résultat positif était de 20 à 25%, sachant que la formation géologique est la même que celle où les pays voisins ont découvert leurs ressources.

 

D’après l’enquête de Ernst & Young, le coefficient d’occupation des hôtels (4 et 5 étoiles) à Beyrouth a été ramené de 65,1% au cours de 2018 à 61,7% au cours de 2019. Le taux d’occupation a atteint 24,2% en décembre 2019, en baisse de 54,6% par rapport à décembre 2018.

 

D’après les chiffres publiés par la Banque du Liban, le déficit enregistré par la balance des paiements est passé de 1,380 Md$ au mois de janvier 2019 à 160 M$ au mois de janvier 2020.

 

Le Purchasing Managers’ Index s’est établi à 31 au mois de février 2020, son niveau le plus bas depuis la création de l’indice. Il s’était établi à 46,9 au mois de février 2019.

 liban

L’actualité économique de la Palestine

D’après les chiffres publiés par le Palestinian Central Bureau of Statistics, l’indice de la production industrielle a augmenté de 12,4% entre janvier 2019 et janvier 2020. #industrie

 

D’après le Palestinian Central Bureau of Statistics, l’indice des prix à la production a diminué de 2,1% entre janvier 2019 et janvier 2020 tiré vers le bas par l’évolution des prix de production de tous les secteurs d’activités sans exception sur la période

 

L’indice des prix à la production a diminué de 2,1% entre 2019 et 2020 tiré vers le bas par l’évolution des prix de production : agriculture et pêche -2%, mines et carrières – 4,5%, industrie manufacturière -1,4%, énergie -5,5% et eaux, déchets, assainissement -6,3%

 

L’indice mensuel de la Palestine Monetary Authority qui mesure les performances de 7 secteurs d’activité économique est passé de -1,1 en février 2019 (+12,6 en Cisjordanie et -33,3 à Gaza) à -9,8 en février 2020 (-3,4 en Cisjordanie et -24,8 à Gaza).

 

Afin d’endiguer la propagation du virus Covid19, le Président Abbas a décrété l’état d’urgence effectif depuis le 6 mars. Sept mesures principales sont prévues dont la fermeture des écoles, universités ou tout établissement d’enseignement pour 30 jours.

 

Source : Ambassade de France au Liban, le Service Economique Régional de Beyrouth avec le concours des Services Economiques de la région (Amman, Bagdad, Erbil, Jérusalem, Le Caire, Téhéran et Tel Aviv).

  

L’actualité économique de l’Irak

D’après l’Autorité de l’Aviation Civile, les aéroports irakiens ont accueilli 8,7 millions de passagers en 2019, dont 3,8 millions pour l’aéroport de Bagdad, 2,6 pour celui de Nadjaf, et 0,9 million pour celui d’Erbil.

 

Les exportations de pétrole brut ont été ramenées de 3,628 Mb/j au cours des deux premiers mois de 2019 à 3,343 Mb/j au cours des deux premiers mois de 2020. Leur montant a été ramené de 12,567 Mds$ à 11,195 Mds$ dans le même temps, au prix du baril exporté de 55,73$.

 

teheran

L’actualité économique de l’Iran

Le montant total des prêts accordés par les banques et établissements de crédit serait passé de 14 009 900 Mds d’IRR (soit 106,9 Mds$) à la fin des huit premiers mois de 2018/2019 à 17 128 600 Mds d’IRR (soit 138,4 Mds$) à la fin des huit premiers mois de 2019/2020

 

Le montant total des prêts accordés par les banques et établissements de crédit serait passé de 14 009 900 Mds d’IRR (soit 106,9 Mds$) à 17 128 600 Mds d’IRR (soit 138,4 Mds$) soit une hausse dans des proportions voisines de 22,2% en un an ! 

 

D’après les Douanes françaises, la valeur des échanges de biens entre la France et l’Iran serait passée de 2,4 Mds€ à la fin de 2018 à 422 M€ à la fin de 2019, soit une baisse dans des proportions de 82%, faisant de l’Iran le 94e partenaire commercial de la France.

 

D’après Eurostat, la valeur des échanges entre l’Union européenne et l’Iran a été ramenée de 13,98 Mds€ à la fin de l’année 2018 à 5,22 Mds€ à la fin de l’année 2019, soit une baisse dans des proportions voisines de 62,7%. 

 

D’après Eurostat, la valeur des échanges entre l’Union européenne et l’Iran a baissé de 62,7%. Cette baisse s’explique par la forte chute des importations de l’Union européenne, qui ont été divisées par 13,5 en un an, passant de 9,46 Mds€ à 701,1 M€.

 

D’après l’Institut des Statistiques de Turquie, la valeur des échanges entre la Turquie et l’Iran serait passée de 784,9 M$ en janvier 2019 à 335,7 M$ en janvier 2020, soit une baisse dans des proportions voisines de 57,2% en un an. 

 

Suite à la multiplication du nombre de personnes infectées par le virus Covid-19, certains pays limitrophes ont précisé les mesures de fermeture des frontières terrestres annoncées la semaine précédente

 

Suite au virus Covid-19, l’Irak suspend son commerce transfrontalier avec l’Iran pour une semaine à compter du 8 mars, et les ressortissants irakiens actuellement en Iran ont jusqu’au 15 mars pour rentrer en Irak.

 

D’après les chiffres de l’Administration des Douanes, l’Irak était en 2018/2019 le premier client de l’Iran, la valeur des exportations de l’Iran vers l’Irak s’élevant à 9 Mds$ soit 20,2% de la valeur totale des exportations iraniennes.

 

La Compagnie nationale pour la Distribution des Produits pétroliers a organisé 25 nouvelles sessions de vente d’essence via l’IRENEX. 700 000 tonnes ainsi que 14 160 000 barils auraient été proposés à un prix de 492,7 $ la tonne et 54,09 $ le baril. Aucun client manifesté

 

La Compagnie nationale du Pétrole a organisé deux nouvelles sessions de vente de pétrole brut via l’IRENEX. Deux millions de baril du brut lourd ainsi que deux millions de barils du brut léger auraient été proposés à un prix de 45,28 $ et 46,78 $. Aucun client manifesté.

 

D’après un rapport du Center for a New American Security (CNAS), le nombre d’entités sanctionnées par les #EtatsUnis en 2019 (hors individus, navires et aéronefs) s’élevait à 199, faisant de l’Iran la première cible des sanctions américaines selon cette mesure 

 

D’après le Bureau Central des Statistiques, le salaire mensuel moyen des employés israéliens s’établissait à 11 163 de NIS soit environ 3 200$ à la fin du mois de décembre 2019, en hausse de 3,2% sur un an.

 

D’après le Bureau Central des Statistiques, le nombre des touristes s’est établi à 652 300 au cours des deux premiers mois de l’année 2020, soit une augmentation de 4,1% par rapport à la même période en 2019.

 

Source : Ambassade de France au Liban et le Service Economique Régional de Beyrouth avec le concours des Services Economiques de la région (Amman, Bagdad, Erbil, Jérusalem, Le Caire, Téhéran et Tel Aviv).

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *