Israël : Un quart des travailleurs pourraient être au chômage d’ici la fin de l’épidémie de coronavirus
#Actualite #AnalyseEconomique #BuzzNews #Economie #Emploi #EmploiFormation #ISRAEL
Rédaction Ecomnews Med
jeudi 26 mars 2020 Dernière mise à jour le Jeudi 26 Mars 2020 à 06:56

Selon le directeur de l’Agence pour l’emploi, depuis le début de l’épidémie de coronavirus, le taux de chômage en Israël s’est multiplié pour atteindre un record de 16,5%, contre seulement 4% avant le début de la crise sanitaire déclenchée par le virus. 

 

 

Les « coronavirés », c’est une nouvelle catégorie de chômeurs qui a émergé en Israël en mois d’un mois. Le Service de l’Emploi d’Israël a déclaré que 8 050 demandeurs d’emploi supplémentaires avaient été enregistrés, ce sont les personnes licenciés dans le cadre des mesures restrictives décidées par le gouvernement pour enrayer l’épidémie.

Un quart des travailleurs pourraient être au chômage, et 20 % des personnes actuellement en congé sans solde pourraient les rejoindre.

Selon Times of Israel : « L’Institut national d’assurance s’attend à voir entre 500  000 et 1,2 million d’Israéliens au chômage à cause de la crise. Les estimations signifient que le taux de chômage des salariés israéliens se situera entre 13 % et 32 % ».

« 66  000 israéliens ont déposé une demande d’allocations chômage mercredi dernier entre midi et minuit, soit 5 000 par heure – ce qui a provoqué un crash du site web du service. »

Le ministère des Finances a estimé que le total des pertes causées à l’économie par l’épidémie de Covid-19 s’élèvera à 45 milliards de shekels (10,6 milliards d’euros) et que la croissance prévue pour l’année sera nulle.

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *