Tunisie : Le chef du gouvernement a l’aval du parti majoritaire au parlement pour gouverner par décrets pour lutter contre le coronavirus 
#Actualite #BuzzNews #Decideurs #Institutions #Politique #TUNISIE
Denys Bédarride
vendredi 27 mars 2020 Dernière mise à jour le Vendredi 27 Mars 2020 à 07:12

Le mouvement Ennahdha annonce en effet accepter l’activation de l’article 70 de la Constitution, afin de permettre au chef du gouvernement de légiférer par décrets-lois.

C’est ce qui ressort d’une réunion de bureau exécutif du mouvement, au terme de laquelle Ennahdha a annoncé avoir accepté le principe que le parlement délègue au chef du gouvernement le droit de gouverner par décrets, à condition que cela soit dans un but spécifique et pour une durée déterminée, en rapport direct avec la lutte efficace et rapide contre l’épidémie de Coronavirus.

Le chef du gouvernement, Elyes Fakhfakh, s’était adressé au Parlement aux fins de l’examen d’un projet de loi pour activer l’article 70 de la Constitution, afin de lui permettre de légiférer par décrets lois.

L’article 70 de la Constitution tunisienne de 2014, dans son paragraphe 2, dispose que L’Assemblée des représentants du peuple peut, au trois-cinquième de ses membres, habiliter par une loi, le Chef du Gouvernement, pour une période ne dépassant pas deux mois et, en vue d’un objectif déterminé, à prendre des décrets-lois, dans le domaine relevant de la loi. À l’expiration de cette période, ces décrets-lois sont soumis à l’approbation de l’Assemblée.

Le ministre tunisien de la Santé, Abdellatif El-Makki, avait annoncé, mercredi, que le nombre d’infections au coronavirus dans son pays est passé à 173, après 59 nouveaux cas confirmés.

El-Mekki a ajouté que l’augmentation de la proportion des contaminations par transmission locale par rapport à la diminution des cas de contamination importés reflète “le manque d’engagement des Tunisiens dans l’observation du confinement sanitaire”. 

Et de réitérer l’appel à la population à respecter le confinement, plus particulièrement les personnes concernées par l’auto-isolement sanitaire qui permet de faire chuter de 95% le taux de contagion.

Le ministre a indiqué que les cas de contamination par le virus se répartissent géographiquement comme suit : Tunis (47), Ariana (31), Ben Arous (17), Médenine (12), Tataouine (6), Sousse (13), Monastir (13), Sfax (7), Kebili (5), Bizerte (4) Gabès (4), Manouba (3), Mahdia (3), Kairouan (2), Nabeul (2), Zaghouan (2), Gafsa (1), Kef (1). 

Les autorités tunisiennes ont par ailleurs annoncé, jeudi, que le bilan des décès dus au Coronavirus est passé à 6 morts.

Dimanche, la Tunisie a commencé à mettre en place un confinement total dans tout le pays, pour lutter contre la propagation du virus.

Le 23 mars, la présidence tunisienne a annoncé le renforcement du déploiement d’unités de l’armée dans tout le pays, pour inciter les citoyens à respecter le confinement total, dans le cadre des mesures de prévention du Coronavirus.

Source Agence Anadolu 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *