Le Maroc confirme abaisser ses prévisions de croissance pour 2020
#Actualite #AvisDExperts #Decideurs #Economie #Institutions #MAROC
Denys Bédarride
mercredi 1 avril 2020 Dernière mise à jour le Mercredi 1 Avril 2020 à 06:00

« La croissance cette année connaîtra la plus forte baisse en 20 ans ». L’annonce a été faite par Ahmed Lahlimi, le haut-commissaire au plan (HCP) du Maroc, dans une interview accordée à l’agence de presse Reuters.

D’après le responsable, le pays va abaisser ses prévisions de croissance pour 2020. Désormais, les rapports devraient tabler sur une croissance de 2% contre des prévisions initiales de 3,5%, a-t-il indiqué.
 
Cette situation est due notamment à la sécheresse qui frappe un secteur agricole représentant environ 13% du produit intérieur brut (PIB) marocain. Alors que le gouvernement tablait sur une campagne agricole d’au moins 7 millions de tonnes de céréales pour 2020, certaines estimations indiquent que ce chiffre pourrait tomber à trois ou quatre millions de tonnes. Une situation qui devrait particulièrement affecter les revenus des producteurs cette année.
 
« Le climat a été très dur pour nous cette année […] C’est une année difficile pour l’économie marocaine », a indiqué M. Lahlimi.
A ces aléas climatiques s’ajoutent les incertitudes liées à l’épidémie de coronavirus qui font baisser la demande dans l’Union européenne (UE), principal partenaire du royaume chérifien. De plus, les mesures prises dans le cadre de la lutte contre l’épidémie pourraient limiter le flux de touristes arrivant dans le pays cette année.
 
Source Agence Ecofin mars 2020

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *